17 Décembre 2018

Angola: Sonangol et BP signent des accords pour la production et le stockage de pétrole

Luanda — La Sonangol et la BP ont signé lundi à Luanda deux accords portant sur la mise en oeuvre du projet "Platina" et l'extension de l'exploitation pétrolière dans le bloc 18, ainsi qu'un mémorandum pour le lancement des discussions sur le financement et la construction du terminal de stockage des produits raffinés de Barra do Dande.

L'accord d'extension de la licence de production pour le projet "Grande Plutónio" dans le bloc 18 jusqu'en 2032, sous réserve de l'approbation du gouvernement, permettra à la Sonangol "Pesquisa e Produção" de détenir 8% du capital de ce bloc.

Actuellement, ce bloc a pour actionnaires BP (opérateur) avec 50% et Sonangol Sinopec International Limited, également avec 50%.

Le gisement Platina, découvert en 1999, est situé à une profondeur d'eau d'environ 1300 mètres et sera développé via une connexion sous-marine au navire de production, de stockage et de déchargement du FPSO "Grande Plutónio".

Le projet "Platina" sera le premier nouveau développement exploité par BP en Angola, depuis le lancement du projet PSVM (Pluton, Saturne, Vénus et Mars) dans le Bloc, en 2013.

Ces accords qui ont été paraphés par le président du conseil d'administration de Sonangol, Carlos Saturnino, et le président du groupe BP, Bob Dudley, ouvriront la voie à l'investissement pour la mise en œuvre du projet "Platina" dès le deuxième trimestre 2019, alors que la première production est prévue pour la fin de 2021 et le début de 2022.

L'extension de la licence du bloc 18 permettra la production ultérieure des champs de "Grande Plutonio", ainsi que celle de "Platina".

Dans un des mémorandums, les sociétés ont convenu d'entamer des discussions sur des activités d'exploitation supplémentaires dans les blocs 18 et 31 et d'explorer les options du bloc 18/15.

Le terminal de stockage de "Barra do Dande", dans la province de Bengo, aura une capacité initiale de 641.500 mètres cubes.

En 2017, la production moyenne de "Grande Plutónio" était de 116 mille barils par jour (brut), tandis que la production nette moyenne était de 211 mille barils, comptant sur la participation dans d'autres blocs.

Actuellement, la compagnie produit 164.000 barils par jour, ce qui reflète le déclin naturel de tous les champs en exploitation en Angola. La production du pays est estimée à 1,5 million de barils par jour.

Avec plus de 40 ans d'expérience en Angola, la BP a déjà investi plus de 30 milliards de dollars et le marché angolais représente 10% de sa production mondiale.

Raison pour laquelle le président du groupe BP, Bob Dudley, a souligné qu'il continuerait à investir sur le marché angolais, surtout maintenant que les autorités sont plus ouvertes et que le climat des affaires s'améliore, fruit des changements opérés par le président de la République, João Lourenço.

À cet égard, le président de Sonangol, Carlos Saturnino, a remercié BP pour sa confiance dans le marché angolais et a promis de coopérer pleinement pour l'exécution de nouveaux projets.

Le bloc 18 de l'offshore angolais, où se trouve le projet "Grande Plutónio", couvre une superficie de 5 000 kilomètres carrés et des profondeurs entre 1 200 et 1 600 mètres. Avec cinq champs (Gálio, Crómio, Cobalto, Paládio et Plutónio), découverts entre 1999 et 2001. "Grande Plutónio" a commencé sa production en octobre 2007. Outre le pétrole, il fournit le gaz associé à l'usine Angola LNG de Soyo.

Outre le bloc 18, la compagnie BP est également opérateur du bloc 31 dans les eaux profondes et ultra profondes du bassin du Bas-Congo et détient des participations dans les blocs 15 et 17.

Elle a une participation au projet Angola LNG à Soyo et détiendra également une licence d'opératrice dans les blocs 19 et 24 et collabore dans les blocs 20 et 25 en eaux profondes dans les bassins de Kwanza et de Benguela.

Angola

Célébration du 31e anniversaire de la bataille de Cuito Cuanavale

La célèbre « Bataille de Cuito Cuanavale », l'une des confrontations militaires les plus… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.