17 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Présidentielle - Les Etats-Unis ont évacué leur personnel non-essentiel

A moins d'une semaine des élections en République démocratique du Congo (RDC), les Etats-Unis ont annoncé, dimanche 16 décembre, avoir évacué leur personnel non-essentiel. Ils exhortent aussi leurs ressortissants à quitter le pays. « Une mesure de prudence », dit l'un des porte-paroles du département d'Etat, Brian Neubert.

Les élections présidentielles, législatives et provinciales sont prévues le dimanche 23 décembre. La désignation du successeur du président Joseph Kabila est l'enjeu de ce scrutin en RDC où sévit un climat de violence.

Pour des raisons de « sécurité », les Etats-Unis ont pris la décision d'évacuer leur personnel non essentiel.

« Nous étudions régulièrement la situation, dans chaque pays, y compris bien sûr, le Congo-Kinshasa. C'est à cause de la situation en matière de sécurité que nous avons pris la décision d'exhorter notre personnel non essentiel et leurs familles de quitter le pays », a déclaré, à RFI, Brian Neubert, un des porte-parole du département d'Etat américain.

Les Etats-Unis appellent également ses ressortissants « à considérer la possibilité de prendre un avion commercial pour quitter le pays ».

Une mesure de prudence

Les Etats-Unis ont fermé leur ambassade à Kinshasa, fin novembre, pendant quelques jours, avant que celle-ci ne rouvre ses portes le mardi 4 décembre. Les autorités américaines avaient alors fait état de menaces terroristes sur les services diplomatiques des Etat-Unis dans la capitale de RDC. A la question de savoir si les mesures prises aujourd'hui l'étaient aussi pour ces raisons, Brian Neubert répond que « ce n'est pas forcément lié ». Il insiste sur la situation sécuritaire et estime que c'est une question de « prudence ».

« Nous allons continuer à suivre de près cette situation complexe. Les Etats-Unis veulent que les électeurs congolais puissent voter dans une élection transparente et juste et, bien sûr, non violente. C'est tellement important pour la République démocratique du Congo », a-t-il conclu.

Congo-Kinshasa

Corruption à la Céni - Le Trésor américain incrimine Corneille Nangaa et son adjoint

Détournement de fonds, surfacturation, passation arbitraire des marchés, entrave au processus… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.