17 Décembre 2018

Togo: Le gouvernement maintient la date des législatives en dépit de la tension politique

Les évêques, les cadres musulmans ainsi que la société civile du pays ont appelé au report des élections, le temps d'approfondir le dialogue. Mais le gouvernement maintient la date du 20 décembre pour les législatives.

Les candidats du parti au pouvoir, Union pour la République ont multiplié ce week-end des meetings de campagne. Les candidats et autres responsables du parti ont rappelé aux militants de voter pour assurer la majorité à Unir au parlement.

Après avoir rappelé les actes de violences qui ont émaillé le début de campagne, Gilbert Bawara membres du parti et porte-parole du gouvernement togolais a, au cours d'un meeting dans Agoé au nord de Lomé, confirmé la tenue des législatives. "Nous sommes déterminés à aller voter le 20 décembre. Et au lendemain des élections législatives, le président va continuer avec une politique de dialogue, d'ouverture et de main tendue envers tous nos frères et sœurs togolais, parce qu'il a besoin de nous tous pour le développement du pays", a réaffirmé Gilbert Bawara.

La coalition des 14 partis de l'opposition maintient, quant à elle, son appel à empêcher ces législatives.

Appels au report

De leurs côtés, des responsables religieux ainsi que des organisations de la société civile continuent d'appeler au report du scrutin. Ils déplorent les positions radicales adoptées par les deux camps, surtout le pouvoir. Avid Dosseh du Front citoyen Togo débout.

"Parfois, quand on écoute certains responsables, gouvernementaux togolais s'exprimer, on a honte d'être togolais. On a honte d'écouter certaines déclarations", dit-il.

"Le peuple togolais va se libérer. Il est en train de se libérer. Nous espérons que cette liberté chèrement acquise, elle sera acquise avec l'aide et le soutien de nos frères et sœurs en uniforme", conclut Avid Dosseh du Front citoyen Togo débout.

Selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les forces armées et de sécurité voteront mardi 18 décembre par anticipation. C'est pour leur permettre de sécuriser les élections législatives du 20 décembre. Mais déjà plusieurs barrages de police, de gendarmerie et de l'armée sont très visibles dans certaines zones du territoire togolais.

Togo

Aimes Afrique a 14 ans !

Depuis 14 ans (19 Janvier 2005-19 Janvier 2019), ils ont pris sur eux d'apporter les soins de santé près… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.