17 Décembre 2018

Congo-Kinshasa: Après l'incendie d'un entrepôt de la CENI à Kinshasa - Les FARDC et la Pnc repoussent une nouvelle attaque à Beni !

A moins d'une semaine du scrutin présidentiel, couplé aux législatives nationales et provinciales, la République Démocratique du Congo traverse une zone sensible qui, à la moindre distraction, tout pourrait basculer. Même la date des élections du 23 décembre 2018 risquerait de subir une légère modification, au grand désarroi de la population toute entière.

Attendez ! Après l'incendie qui a consumé près de 8000 machines à voter survenu au sein de l'entrepôt de la CENI situé à Kinshasa, c'était le tour des Forces armées de la RDC et la Police de repousser le dimanche 16 décembre, tôt le matin, une attaque menée par des hommes armés contre un autre bureau de la CENI, dans la ville de Beni, au Nord-Kivu.

Selon le chef d'Antenne de la CENI/Beni ville, tous les matériels sont intacts. A l'en croire, les assaillants n'ayant pas réussi à pénétrer au sein du magasin grâce notamment, à la sécurité des Fardc et la Pnc. Selon les sources concordantes, l'attaque de l'entrepôt de la CENI du territoire de Beni est intervenue aux environs de 1h30, heure locale. Ce dépôt se trouve sur le Boulevard Nyamwisi, en face de la résidence du Chef de l'Etat au centre-ville de Beni.

Pour le capitaine Mak Hazukay, porte-parole des opérations Sokola 1, les assaillants identifiés comme étant des Maï-maï ont été repoussés après échange des tirs. « La quiétude de la population de Beni a été troublée par les Maï-maï. Ces assaillants sont venus avec l'intention de détruire l'entrepôt de la CENI. Heureusement, l'incursion a été repoussée par les policiers appuyés par les éléments des forces armées», a élucidé le capitaine Mak Hazukay.

De son côté, Deogratias Mbayahi, Chef d'Antenne de la CENI/BENI, estime qu'après cette attaque, tous les matériels gardés au sein de l'entrepôt sont intacts. «Tous nos matériels sont intacts, nous avons plus de 2.000 machines à voter pour Beni ville et Beni territoire et les autres matériels connexes sont dedans », a-t-il insisté.

D'emblée, il convient de noter que huit mille machines à voter et de nombreux autres équipements électoraux sont partis en fumée dans l'incendie qui s'est déclaré jeudi 13 décembre 2018 à 2 heures du matin dans l'un des entrepôts principaux de la CENI à Kinshasa. Ainsi, le Gouvernement congolais, à travers ses Ministères de la défense, sécurité et l'intérieur, est appelé à sécuriser le processus électoral, avant, pendant et après les joutes électorales à venir.

Congo-Kinshasa

Le pays attend l'investiture de Félix Tshisekedi

La République démocratique du Congo (RDC) est désormais dans l'attente de l'investiture de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.