17 Décembre 2018

Sénégal: Macky Sall - "Nous serons dignes de la confiance des bailleurs"

Le Sénégal sera "digne" de la confiance que lui font les partenaires techniques et financiers engagés dans la phase 2 du PSE, a promis le chef de l'Etat, Macky Sall, lundi, à Paris.

"Je remercie la communauté internationale pour sa confiance ; le Sénégal sera digne de cette confiance", a lancé le président de la République lors de sa rencontre avec les partenaires du Sénégal dans le cadre du Groupe consultatif, réunis dans la capitale française pour discuter du financement du Plan d'actions prioritaires (PAP) 2019-2023 du Plan Sénégal émergent.

De nombreux partenaires ont fait la promesse d'accompagner le Sénégal dans le financement de la deuxième phase du PSE.

Certains ont préféré attendre cet après-midi pour annoncer le montant exact de leur contribution, d'autres comme la Banque africaine de développement (BAD) ont immédiatement dévoilé les leurs.

La BAD promet de fournir 41 % des besoins financiers du plan. Dans la foulée, la Banque ouest-africaine de développement annonce une contribution de 400 milliards de francs CFA.

La Banque islamique de développement, elle, compte apporter 1,25 milliard de dollars, la Banque arabe pour le développement économique en Afrique 350 millions de dollars, et la Banque européenne d'investissement 420 millions d'euros.

La France, par la voix de son secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, affirme qu'elle "entend être au rendez-vous" des ambitions du Sénégal.

"Notre engagement restera fort", a dit Jean-Baptiste Lemoyne, promettant que son pays ira au-delà du montant de plus d'un milliard d'euros apporté à la première phase du PSE.

Au rythme des promesses et des engagements, le Sénégal devrait facilement mobiliser le montant souhaité, voire le dépasser largement.

Les Etats-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Fonds monétaire international et le Programme des Nations unies pour le développement ont tous promis d'aider le Sénégal à réaliser la phase 2 du PSE.

Le Sénégal "s'engage à faire des réformes" économiques, avec célérité, a promis Macky Sall aux partenaires financiers de l'Etat.

Sénégal

Mutilations génitales et les mariages d'enfants - Abolir ces pratiques culturelles d'ici 2030

Le premier sommet sur les mutilations génitales féminines et les mariages d'enfants ouvert à Dakar,… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.