17 Décembre 2018

Algérie: Prise en charge des enfants autistes - Accorder plus d'importance à la formation spécialisée

- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, a mis l'accent, lundi à El-Oued, sur la nécessité d'accorder davantage d'importance à la formation spécialisée pour une meilleure prise en charge des enfants autistes.

"Il appartient d'accorder davantage d'importance à la question de la formation spécialisée des encadreurs au niveau des établissements pour une meilleure prise en charge des enfants autistes, car cette formation contribuera à un dépistage efficace", a affirmé Mme. Eddalia en marge de l'inspection d'établissements médico-sociaux.

La ministre a indiqué que son département vient d'arrêter un programme faisant profiter les encadreurs des établissements spécialisés d'une formation gratuite, car, a-t-elle dit, le ministère compte énormément sur ces structures spécialisées au regard de leur mission dans la prise en charge de cette catégorie et leur insertion sociale".

Gharnia Eddalia a, dans ce contexte, mis en exergue l'importance de la formation des mères en vue de leur implication dans cette démarche d'insertion sociale des petits autistes, avant d'appeler les parents à adhérer aux programmes de formation établis par les établissements en direction des familles de cette petite catégorie sociale.

Le centre de prise en charge des petits handicapés "Tadj" de la commune de Guemmar accueille actuellement 86 membres, dont 33 enfants autistes, 16 malentendants ayant bénéficié de la pose d'implants cochléaires, encadrés par huit (8) spécialistes et 13 éducatrices.

L'association des handicapés mentaux et des autistes "Besmet Baraa" (sourire d'innocence) prend en charge, de son côté, quelque 30 enfants, dont 23 autistes.

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme s'est, lors de sa tournée dans la wilaya d'El-Oued, enquise des activités et du fonctionnement d'autres structures sociales spécialisées, avant de prendre connaissance des préoccupations de leurs encadreurs.

Elle s'est rendue aussi dans la commune de Debila où elle a visité la garderie Chahid Brayka Athmane et convié ses responsables à accorder plus d'importance à la prise en charge et à la scolarisation des enfants issus des familles défavorisées.

Mme. Eddalia, qui a donné le coup d'envoi d'une caravane de solidarité avec les familles défavorisées, a appelé les encadreurs à mettre à profit cette caravane pour inscrire les nomades sur les registres d'Etat civil.

La ministre a également présidé la cérémonie d'ouverture d'une journée de formation en direction des cadres et associations gérant les établissements spécialisés, issus des wilayas d'El-Oued, Ghardaïa, Biskra et Ouargla, avant de procéder à une remise d'aides au profit de familles productrices.

Elle a, en outre, visité, au niveau de la maison de la culture, une exposition sur la famille productrice et la femme rurale, mise sur pied conjointement par les agences de wilaya de gestion des microcrédits (ANGEM) et du développement social (ADS).

Algérie

Le président Bouteflika reste et les manifestations continuent

Etudiants, enseignants, médecins, infirmiers : de nombreux manifestants sont une nouvelle fois dans la rue en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.