17 Décembre 2018

Sénégal: Le Waqf, un instrument à vulgariser

Dakar — La directrice générale de la Haute autorité du Waqf (HAW) a souligné lundi à Dakar la nécessité d'une vulgraisation de cet instrument de solidarité islamique, estimant qu'il pouvait aider à résolution des problèmes socio-économiques du pays.

"Il est apparu nécessaire de mettre en oeuvre une campagne de communication pour vulgariser cet instrument de solidarité islamique qui peut aider à résoudre les problèmes socio-économique que notre pays est confronté", a dit Mme Oulimata Diop.

Elle s'exprimait lors d'un atelier de sensibilisation sur le Waqf avec les familles religieuses, les imams et oulémas, les journalistes spécialisés dans l'information religieuse.

"Le Waqf est un levier innovant de la finance sociale islamique qui a fait ses preuves dans le monde musulman dans la satisfaction des besoins des populations dont la finalité est de trouver des ressources durables pour réduire les inégalités sociales", a-t-elle souligné.

Selon elle, à l'instar de nombreux pays dans le monde arabo-musulman, le Sénégal a mis en place un cadre juridique et institutionnel avec l'adoption de la loi 2015-11 du 6 mai 2015 relative au Waqf .

Elle a cité aussi la création d'une autorité indépendante en charge du Waqf, sans oublier le lancement du premier projet immobilier destiné aux daaras.

Malgré "ces progrès appréciables", relève-t-elle, le cadre juridique du Waqf ainsi que la Haute autorité en charge du Waqf "ne sont pas bien connus des populations, des acteurs majeurs de la vie économique, sociale et religieuse".

Elle a par ailleurs rappelé que "le Waqf est une recommandation du prophète Mohamed (PSL) et de ces compagnons qui a pour finalité de réduire les inégalités sociales".

"Nous sommes convaincus que le Waqf peut être développé au Sénégal où 95% de la population sont des musulmans", a-t-elle souligné.

Pour le président du Réseau des journalistes pour l'information religieuse, Miohammadou Barro, "les journalistes sont disposés à accompagner cette initiative visant à vulgariser les informations relatives au Wadf".

"Nous sommes rassurés de voir que les familles religieuses et l'Etat s'engagent à travailler ensemble parce que cela prouve que la confiance est bien établie", a-t-il notamment dit.

Sénégal

Eventuel retour de Khalifa Sall et cie au parti socialiste

Les «rebelles» du Parti socialiste (Ps), à savoir Khalifa Sall et sa bande avaient été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.