18 Décembre 2018

Madagascar: Harinjaka Ratozamanana - « L'économie numérique représente l'avenir »

interview

Le secteur du numérique est incontournable pour le développement économique actuel, selon Harinjaka Ratozamanana, secrétaire général du Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique (MPTDN). Interview.

Vous venez d'être nommé Secrétaire général du MPTDN après en avoir été le directeur de Cabinet. Comment expliquer ce changement de... poste ?

C'est tout à fait normal ! Vous savez, je suis un technicien et non un politicien. Au début, alors que j'étais Directeur général du Développement du secteur privé au ministère de l'Industrie, j'étais parmi ceux à qui l'on a fait appel pour résoudre la crise entre les agents du MPTDN et le nouveau ministre.

Quelle est la différence entre Harinjaka Ratozamanana directeur de Cabinet et Harinjaka Ratozamanana Secrétaire général ?

En tant que Secrétaire général, je pourrais mieux apposer mes empreintes sur les orientations générales et stratégiques du ministère.

Pouvez-vous apporter plus d'explications ?

Je vais juste vous dire une chose : à l'étranger, on ne dit plus TIC et on ne parle plus de développement numérique car ce sont des concepts déjà dépassés. Maintenant, on parle plutôt d'économie numérique. C'est un secteur d'avenir où pullulent des débouchés professionnels. Ceci dit, à Madagascar, le développement numérique se résume essentiellement aux « call-centers ». En fait, ce que nous sommes en train de vivre actuellement est juste la première étape, caractérisée par une simple imitation de la pensée logique. Selon les experts, nous entrerons dans la seconde phase en 2020. Environ 85% des emplois qui seront créés dans l'économie numérique, d'ici là, n'existent même pas encore aujourd'hui.

Nous avons donc intérêt à ne pas rater la coche. Commençons par le WiFi gratuit, couplé avec l'énergie solaire dans les endroits publics. Il existe une corrélation directe entre l'accès à Internet à haut débit pour tous et la croissance du PIB (Produit intérieur brut) car il répand de la richesse en atteignant des personnes qui seraient autrement exclues. Mais construire la rampe d'accès à Internet dans les endroits les plus reculés est une chose, notre objectif doit être d'accéder à l'économie numérique mondiale.

Madagascar

Mahazoarivo - Suspense total après la démission du gouvernement Ntsay

Le gouvernement démissionnaire est chargé d'expédier les affaires courantes jusqu'à la… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.