18 Décembre 2018

Ile Maurice: Banque de Maurice - Rémunérations annuelles de Rs 14,1M pour le gouverneur Googoolye

La Banque de Maurice (BoM) n'a pas contribué à la caisse de l'État durant cette année financière, qui s'est achevée en juin 2018). Pour preuve, elle a fait des pertes d'un demi-milliard au 30 juin 2018, contre des bénéfices nets de Rs 561 millions pour la même période en 2017.

Cela n'a nullement gêné le gouverneur Yandraduth Googoolye, nommé en janvier 2018, de toucher un salaire de plus de Rs 1 million par mois. Soit des rémunérations annuelles totalisant Rs 14,1 millions. Le dernier rapport annuel en fait état à la page 172 (item 23). Son prédécesseur recevait un peu plus de Rs 900 000 par mois (Rs 12,9 millions en 2017).

Le rapport cite les salaires de deux Deputy Governors : Renganaden Padayachy et Vikram Punchoo. En 2018, ils ont partagé la somme de Rs 11,6 millions, excluant l'allocation mensuelle de Rs 30 000 chacun en tant que directeur siégeant au sein du conseil d'administration de la BoM. S'ajoutent leurs honoraires en tant que membres (le gouverneur et ses deux adjoints) du Monetary Policy Committee. Quant aux per diem, aucune mention n'est faite dans le rapport mais ils devraient se conjuguer en dizaine de milliers de roupies pour ce triumvirat.

En contrepartie, les revenus liés aux actifs étrangers de la banque ont baissé, de juin 2017 à juin 2018, passant de Rs 3,1 milliards à Rs 2,8 milliards respectivement. Ce sont surtout des pertes causées sur les titres à revenu fixe, qui ont entraîné cette baisse. Le rapport annuel indique que Rs 896 millions de revenus ont été engrangés en 2017. Les finances ont viré au rouge avec des pertes de Rs 142 millions.

Ile Maurice

Vols avec violence - Activement recherché, un jeune de 25 ans arrêté à l'hôpital

Il semait la terreur dans le Sud et circulait muni d'armes tranchantes. Louis Stephano Olivier, connu comme Kassal,… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.