18 Décembre 2018

Afrique de l'Ouest: UEMOA - Le secteur secondaire progresse de 0,2% au troisième trimestre

Selon le Rapport Politique Monétaire dans l'UMOA, on apprend qu'au troisième trimestre 2018, la valeur ajoutée générée par le secteur secondaire a progressé en rythme annuel de 7,2%, soit 0,2 point de pourcentage de plus par rapport au trimestre précédent.

L'indicateur du climat des affaires dans le secteur secondaire reste au-dessus de sa tendance de long terme, traduisant les niveaux élevés de confiance des chefs d'entreprise des secteurs des industries et des BTP dans l'orientation de leurs activités, en lien avec des anticipations favorables des carnets de commandes et du démarrage de nouveaux chantiers.

L'indice de la production industrielle a affiché une hausse de 5,1%, en glissement annuel, au troisième trimestre 2018, après 4,2% trois mois plus tôt. Cette accélération est imputable principalement à la hausse de la production manufacturière (+12,0% contre +9,3%), notamment en Côte d'Ivoire, en Guinée-Bissau et au Mali, renforcée par la hausse de la production dans la branche « électricité, gaz et eau » (+4,7% contre +3,1%) au Bénin, au Niger et au Sénégal.

L'évolution observée dans la branche des produits manufacturiers est liée à la hausse de la production de produits alimentaires et boissons (+19,0% contre 14,0%) et de produits chimiques (+25,2% contre 22,9%). En revanche, il est noté un repli de la production extractive (-8,3% contre -5,2%), en raison principalement de la baisse de la production de minerais métalliques, notamment de l'or en Côte d'Ivoire où il a été observé un arrêt temporaire de travail dans certaines mines.

Sénégal

L'opposition a du mal à définir une stratégie face à Macky Sall

Au Sénégal, l'opposition peine à trouver une stratégie après l'exclusion de Karim… Plus »

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.