18 Décembre 2018

Sénégal: Ismaila Sarr, pile à l'heure

Dakar — Le jeune attaquant sénégalais Ismaila Sarr, devenu l'atout offensif numéro 1 du Stade Rennais (élite française) depuis quelques temps, pourrait très rapidement rebondir ailleurs qu'en Ligue 1 française au regard de ses dernières prestations qui ont convaincu plus d'un observateur.

L'ancien attaquant de Génération Foot explose en tout cas au bon moment pour Rennes qui cherchait jusque-là de nouvelles têtes de gondole pour sa saison 2018-2019.

Son doublé contre les Kazakhs d'Astana (2-0) jeudi dernier a ainsi permis à son équipe de terminer deuxième de sa poule et de se qualifier pour les 16e de finale de la Ligue Europa.

Un résultat historique dont l'attaquant sénégalais est le grand artisan, le Stade Rennais ne s'étant jusque-là jamais pour les 16e de finale d'une compétition européenne.

Arrivé à Rennes contre 17 millions d'euros, deuxième transfert le plus cher du club breton, l'ancien pensionnaire de Génération Foot était appelé à remplacer dans les cœurs et les esprits l'ancien Rennais Ousmane Dembélé, passé en quelques années du club breton au FC Barcelone, en passant par Dortmund.

Ismaïla Sarr dont la première saison (2017-2018) en Bretagne avait été contrariée par une grave blessure qui l'a tenu éloigné des terrains pendant trois mois, n'a réussi que par intermittence à montrer l'étendue de son talent.

Dans ce contexte, les arrivées des internationaux français Clément Grenier et Hatem Ben Arfa étaient attendues pour permettre à Rennes de franchir de nouveaux paliers mais c'était sans compter avec l'international sénégalais.

Face à Astana, notamment, il a revêtu les habits de lumière pour cette soirée désormais historique pour le club français qui n'était jamais arrivé à ce niveau.

Pourtant, avant ce doublé, l'ancien pensionnaire de Génération Foot, passé par le FC Metz (2016-2017), avait prouvé par sa constance dans le groupe dirigé par Sabri Lamouchi qu'il fallait compter sur lui.

Mais en vérité, les médias français qui attendaient un énième rebond de Ben Arfa, voire la reprise la carrière de l'ancien crack lyonnais Grenier, ne pouvaient voir venir le jeune attaquant qui pourtant, tissait sa toile, lentement mais sûrement.

Mais après son coup de canon scellant définitivement la victoire de son équipe contre Astana, nul ne peut sembler l'ignorer, les plus courageux de reconnaître qu'il est devenu l'atout offensif numéro 1 des Rennais.

Mieux, quand le magazine France Football lui prédisait la semaine dernière une carrière à la Sadio Mané, son aîné chez les Grenats et les Lions, des observateurs du football français commençaient à lui imaginer un destin à la "Ousmane Dembélé".

Ce dernier, après avoir affolé la Ligue 1 française, a déposé ses bagages en Bundesliga avant de mettre le feu au marché estival des transferts en 2017 au cours duquel il avait été enrôlé par le FC Barcelone pour un montant astronomique de 145 millions d'euros (dont 40 millions d'euros de bonus).

S'il est encore loin de cette somme, le vainqueur de la coupe du Sénégal en 2015 avec Génération Foot, voit de plus en plus son avenir s'éloigner de la ligue 1 française, comme son ancien à Rennes.

Et à l'image de Sadio Mané, son devancier à Génération Foot, c'est en Premier League que sa carrière devrait rebondir.

Les Gunners d'Arsenal d'Unai Emery seraient très tentés par le profil de l'attaquant sénégalais, attendu pour donner encore plus de sa vitesse au jeu de Rennes.

Ismaïla Sarr, de plus en plus adroit devant les buts, devrait apporter beaucoup à une équipe rennaise engagée sur le double front des compétitions domestiques (championnat et Coupes) et en Europa League.

Sans compter la plus-value qu'il pourrait apporter en équipe nationale.

Sénégal

Un rassemblement contre «l'opacité» des contrats pétroliers dispersé

Une vingtaine de partis politiques et d'organisations de la société civile avaient appelé à… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.