18 Décembre 2018

Afrique: Les Etats-Unis estiment leurs intérêts menacés par la Chine et la Russie

Le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, présentant les grandes lignes de la nouvelle stratégie de son pays pour le continent noir, a accusé les investissements russes et chinois de ne poursuivre que des visées "prédatrices".

John Bolton s'exprimait dans le cadre de la nouvelle stratégie américaine en Afrique, à savoir "toute l'aide fournie par les États-Unis sur le continent" fasse "progresser les intérêts des États-Unis". Il a accusé les visées "malveillantes" et "prédatrices" de Moscou et de Pékin en Afrique. " Les grandes puissances concurrentes, notamment la Chine et la Russie, développent rapidement leur influence financière et politique à travers l'Afrique". Le conseiller américain à la sécurité nationale a laissé entendre qu' "Ils ciblent délibérément et agressivement leurs investissements dans la région pour obtenir un avantage concurrentiel par rapport aux États-Unis".

En 2016-2017, les investissements chinois directs se sont élevés à 6,4 milliards de dollars (5,66 milliards d'euros), a souligné John Bolton, affirmant que "la Chine utilise des pots-de-vin, des accords opaques et l'utilisation stratégique de la dette pour tenir les États d'Afrique en otages des souhaits et demandes de Pékin". Concernant Moscou, il a ajouté : " Sur l'ensemble du continent, la Russie développe ses relations politiques et économiques sans se soucier de l'État de droit ou d'une gouvernance responsable et transparente. Elle continue de vendre des armes et de l'énergie en échange de votes aux Nations unies- des votes qui maintiennent les hommes forts au pouvoir, sapent la paix et la sécurité et vont à l'encontre des meilleurs intérêts du peuple africain".

L'attention accordée par John Bolton à la Russie et à la Chine a une explication évidente : ces deux pays représentent "une menace considérable aux intérêts nationaux des États-Unis (...) ne demandent [à leurs partenaires en Afrique] que la réciprocité et jamais la soumission".

Afrique

Dr. Moet de l'OMS – « Notre objectif est d'éliminer complètement la transmission mère-enfant du VIH »

En novembre 2015, les pays de la région Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC) se sont engagés… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.