18 Décembre 2018

Congo-Brazzaville: ARTs plastiques - La direction générale des ARTs et des lettres ouvre sa galerie par une exposition-vente

La cérémonie d'ouverture de l'espace appelé Galerie Tatiana-Tsolo a été placée sous les auspices du ministre d'État, ministre de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, Henri Djombo.

Dans son adresse pour la circonstance, la directrice générale des Arts et des lettres, Emma Mireille Opa-Elion, a exprimé ses chaleureuses félicitations aux peintres congolais qui continuent à faire la fierté des arts du pays. Le fait que cette galerie porte le nom de leur défunte consœur est, sans nul doute, un signe de reconnaissance du pays envers ses artistes, a-t-elle souligné .

Aussi la directrice générale des Arts et des lettres a-t-elle reconnu que le Français Pierre Lods, en créant l'École de peinture de Poto-Poto en 1951, avait joué véritablement le rôle de catalyseur dans l'éclosion du génie créateur des peintres congolais. « Certes, tous nos artistes ne sont pas sortis de ce moule mais, un mot de gratitude à l'égard de cet homme est comme rendre à César ce qui est à César. Par ailleurs, l'on ne saurait parler de l'art pictural au Congo sans rappeler à notre mémoire collective le vibrant hommage rendu cette même année à Kintélé, aux mois de février et de mars, au grand Gotène, par le président de la République, protecteur des arts et des lettres du Congo », a-t-elle ajouté.

En tant qu'organe technique du ministère, la direction générale des Arts et des lettres a pour missions, entre autres, d'aider à la création et de fournir des espaces d'expression artistique. Tout cela devrait, in fine, déboucher sur l'autonomisation réelle de l'artiste afin qu'il vive dignement de son œuvre. Et c'est bel et bien dans cette optique que s'inscrit cette exposition-vente qui court du 18 décembre au 30 janvier 2019 et qui est dédiée aux artistes-peintres. Elle ouvre la voie à des expositions permanentes dans tous les domaines.

Enfin, Emma Mireille Opa-Elion a invité les artistes à faire bon usage de cet espace qui est le leur, pour qu'il soit un cadre vraiment attractif par l'ingéniosité qu'ils investiraient dans leurs créations. « En vous référant à la flèche de Gotène qui symbolise la vision d'aller loin, vous relèverez le défi permanent de la création et, ipso facto, vous porterez encore plus haut l'étendard de la culture congolaise », a-t-elle souhaité.

A l'issue de l'allocution de la directrice générale des Arts et des lettres, le ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo, a dévoilé la plaque de la galerie avant que le ministre d'État, ministre de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, Henri Djombo, ne coupe le ruban symbolique.

Après ce rituel, Pascale Touloulou, chef de service du cinéma et de la photographie à ladirection générale des Arts et des lettres, a conduit la visite guidée des œuvres plastiques des auteurs de l'École de peinture de Poto-Poto et d'ailleurs. Il s'est agi, entre autres, de Tatiana Tsolo, Cyrille Bokotaka, B. Owassa, Dezon, Bernadine Alouna, Teska Konongo, Pascaline Makoundou, Florence Mbilampasssi, Judith Tonda, Paul Matanda, Abdel Inoua...

La cérémonie a été agrémentée par l'intermède avec Weilfar Kaya qui a valorisé le métier de l'humour ainsi que la slameuse Mariusca Moukengue dans Poésie Déesse. Au terme de la cérémonie, les ministres Henri Djombo et Léon Juste Ibombo ainsi que l'ambassadeur du Cameroun au Congo ont laissé leurs empruntes sur le livre d'or de la direction générale. « Belle exposition. Les peintres et autres artistes en l'honneur », a écrit le ministre d'Etat. « L'art revalorise notre identité culturelle. Félicitations pour ce vernissage qui met en relief notre richesse qui n'est autre que notre culture », a ajouté Léon Juste Ibombo. Pour l'ambassadeur du Cameroun au Congo, Komidor, « La peinture, la surexpression de nos âmes et de la vie menée par cette galerie et ce nom prestigieux de la peinture congolaise ».

Décédée en février 2016 à l'âge de 39 ans, Tatiana Tsolo, artiste-peintre, a été formée à l'École de peinture de Poto-Poto.

Congo-Brazzaville

Festival Riapl - De talentueux conteurs se donnent rendez-vous à Brazzaville

La quatorzième édition du Festival international rencontres itinérantes des arts de la parole et du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.