18 Décembre 2018

Afrique: Chantiers CAN 2019 à Garoua - Un complot pour freiner les travaux de Mota Engil Africa

L'entreprise portugaise de travaux publics à qui ont été confiés les travaux de construction d'un hotel 4 Etoiles, la réhabilitation et l'extension du stade Roumdé-Adjia de Garoua ainsi que la construction de son annexe, voit curieusement,ses conteneurs de matériaux, bloqués au port de Douala, pour deux mois.

Un complot est ourdi contre Mota EngilAfrica.

Arrivés au port autonome de Douala (Pad), les conteneurs de l'entreprise portugaise, mettent deux mois, avant de recevoir l'attestation de prise en charge (Apec). Un document qui permet de dédouaner sa cargaison dans un port.

Selon nos enquêtes, l'Apec est délivré dans un délai de cinq ou six jours. Paradoxalement, les autres entreprises (l'Italien Piccini pour le stade Paul Biya d'Olembé à Yaoundé, et les Turcs du stade Japoma de Douala) chargées de travaux de construction des infrastructures de la Can (avortée) de 2019, n'ont pas besoin d'Apec pour dédouaner leurs matériaux de construction.

Morceaux choisis

Victime de ce complot par des mains tapies dans l'ombre, et lesquelles voulaient attribuer les marchés confiés à Mota Engil Africa, à leurs proches et affidés, les travaux ont pris un retard de plus d'un mois.. Sous contrat avec Mota Engil pour la livraison du gravier (spécifiquement le grade 6/10),l'entreprise française d'exploitation de gravier « Chaux Roca », basée à Figuil dans la région du Nord, a sans préavis, fermé sa carrière. Toute chose qui a contraint Mota Engil, à devoir se ravitailler en gravier depuis Yaoundé et Ngaoundéré, avec une incidence grave sur le cout du matériau. La tonne de gravier passait ainsi de 26 mille Fcfa, à 58 mille, sans compter les autres dépenses liées aux prérilleux et longs itineraires. Camer.be a d'ailleurs appris qu'un chauffeur de camion avait trouvé la mort, à cause du mauvais état de la route.

En septembre et octobre derniers, Mota Engil a eu recours à la location des avions cargos depuis le Portugal, histoire d'acheminer très rapidement ses matériaux aux chantiers. Ainsi, le premier avion avait atteri en septembre à l'aéroport international de Yaoundé -Nsimalen, et le second en octobre, à l'aéroport international de Garoua. Toujours des dépenses supplémentaires. Tout cela, à cause du complot ourdi depuis le port de Douala.

Et pourtant, Mota Engil est tenu de livrer ses travaux à date,tout comme les autres entreprises adjudicataires des travaux de construction des infrastructures de la Coupe d'Afrique des nations (Can) de football que devait initialement organiser le Cameroun en juin et juillet 2019.

Sortie de crise ?

N'en pouvant plus, Mota Engil a porté l'affaire auprès du Premier ministre. Une réunion afin de mettre fin aux blocages ourdis et orchestrés contre Mota Engil, a eu lieu le 12 décembre 2018, sous la houlette du ministre, secrétaire général des services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda. C'etait en présence du directeur général (Dg) de la Douane, du Dgde l'Economie,de la Programmation et des Investissements, et naturellement,des responsables de Mota Engil. Le but du conclave, a appris Camer.be de sources concordantes, étant de mettre un terme aux problémes de dédouanement des matériaux de construction de Mota Engil au port de Douala.

Malgré ...Les travaux avancent et seraient livrés à temps

Mota Engilne s'est pas laissé faire. Ses travaux seraient livrés telque prévu, en février 2019. Le gros oeuvre est terminé. Les systémes d'arrosage sont fonctionnels. Le gazon a déjà été semé, les structures de fixation des sièges en préparation. Les lampadaires en cours d'installation. Les installations pour les toitures métalliques,pretes depuis six semaines,n'attendant plus que les conteneurs bloqués au port de Douala.

Pour ce qui est de l'hotel 4 Etoiles de 70 chambres, les chambres témoins donnent déjà idée de ce que sera le standing de l'hotel. La pose du viroc servant de revetement exterieur,a commencé.

En somme,tous ces travaux de second oeuvre,connaitraient un vrai coup d'accélerateur, si les conteneurs au port de Douala, étaient vite mis à disposition de Mota Engil Africa.

Cameroun

La reconversion très foot des anciennes gloires camerounaises

Les Lions indomptables qui ont raccroché les crampons restent près du terrain. Comme encadreurs des… Plus »

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.