19 Décembre 2018

Burkina Faso: Jean Luc Gasnier - « La crise au sein du conseil municipal de Gourcy peut retarder la réalisation des grandes oeuvres »

interview

A la tête d'une délégation de six membres qui a séjourné du 6 au 12 décembre 2018 à Gourcy dans le cadre du jumelage entre Olonne-sur-Mer et Gourcy, pour faire le point de leurs réalisations, Jean Luc Gasnier, président du comité de jumelage- solidarité d'Olonne-sur-Mer a bien voulu nous accorder une interview le 10 décembre 2018 dans laquelle il nous fait le bilan de leur séjour et donne sa lecture sur la crise que traverse le Conseil municipal de Gourcy.

Où se situe la ville d'Olonne-sur-Mer

Olonne-sur-Mer se trouve à 6 442 km de Gourcy. C'est une ville de Vendée dans le département de la Vendée sur la côte atlantique entre les villes de Nantes et La Rochelle, qui compte près de 15 000 habitants.

A partir du 1er janvier 2019, elle va fusionner avec ses deux villes voisines que sont Les Sables d'Olonne et Le Château d'Olonne pour donner une agglomération de près de 50 000 habitants, nommée la ville des Sables d'Olonne. Rassurez-vous, cela ne va pas affecter le jumelage.

Quel bilan faites-vous de votre séjour à Gourcy ?

C'est un sentiment de grande satisfaction qui nous anime à la fin de notre séjour. Les investissements que nous avons visités ont été réalisés dans de bonnes conditions et les fonds bien utilisés. Nos homologues du comité de Gourcy font un travail remarquable et la comptabilité est bien tenue.

Notre venue à Gourcy a été utile pour faire avancer les choses. Après 31 ans, l'amitié et la solidarité sont toujours là, sincères et franches.

Le dernier point d'orgue symbolique que nous allons vivre est notre participation à la commémoration du 58e anniversaire de l'indépendance du Burkina à Gourcy pour le compte de la région du Nord. C'est pour nous un signe extérieur pour démontrer que nous sommes des gens de Gourcy.

La commune de Gourcy traverse présentement une crise sans précédent. Quelle lecture faites-vous de cette situation ?

C'est un sujet délicat. De notre fenêtre, nous nous retrouvons dans une situation que l'on peut vivre aussi chez nous. A la limite, nous ne sommes pas surpris, car les relations humaines sont ainsi faites.

Nous sommes parfaitement neutres et notre souhait est que la sérénité et l'entente reviennent pour le bien de la population. Il faut revenir à la raison et penser avant tout et surtout au bien commun.

D'aucuns pensent que ce malaise peut impacter négativement l'amitié entre Olonne-sur-Mer et Gourcy.

Non, absolument pas. Ce sont des choses qui arrivent et cela ne change en rien les relations d'amitié et de solidarité entre Olonne-sur-Mer et Gourcy.

Certes, cela peut retarder la réalisation de gros travaux comme la construction de la Maison de la femme. C'est un incident de parcours dont nous ne maîtrisons pas les tenants et aboutissants, si fait que nous nous gardons de porter un jugement.

Lors de l'entretien que vous avez eu avec Naaba Baongo, chef de Gourcy, celui-ci a émis le vœu que votre amitié puisse contribuer à ramener la cohésion entre les filles et fils de Gourcy. Comment comptez-vous y parvenir ?

En restant d'une grande neutralité, c'est la meilleure des choses à faire pour l'instant car, il nous est difficile d'intervenir dans le débat. Il faut souhaiter que les gens puissent se parler, s'écouter pour que le dialogue et surtout la cohésion revienne.

Il appartient aux élus locaux de tout mettre en œuvre pour que la population profite au maximum des actions de la commune, de l'Etat et de notre modeste contribution.

Nous repartons d'ici avec une longue liste de projets et notre souci est de mobiliser les ressources pour satisfaire toutes les demandes qui nous ont été transmises. Merci.

Burkina Faso

CAN 2019 - Le Bénin tient en échec le Ghana (2-2)

Avec cette parité, le Cameroun vainqueur de la Guinée Bissau peu avant (2-0) est le seul leadeur de la… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.