Sénégal: Atteinte des trois (90) dans la réponse au Vih-SIDA - Les collectivités locales s'engagent dans la lutte

19 Décembre 2018

Les villes se sont engagées dans la lutte contre le Vih-Sida. Ces dernières devront s'impliquer dans l'appui de l'offre de soins mais aussi dans le plaidoyer afin d'atteindre les 3(90) à l'horizon 2020. Un atelier s'est ouvert hier, mardi 18 décembre, à Dakar pour élaborer des plans de d'accélération de la riposte.

Le Vih-Sida est concentré dans les villes à cause de la forte population dans ces zones. Selon le Conseil national de lutte contre le Sida (Cnls), il est temps d'orienter la riposte au niveau des villes afin de dépister les cas.

« Le risque de contracter une infection à Vih ou tuberculose, de même que la vulnérabilité à ces maladies sont souvent plus élevés dans les zones urbaines par rapport aux zones rurales, en raison des dynamiques urbaines autour des réseaux sociaux, de la migration, du chômage et des inégalités sociales et économiques notamment » a renseigné le Cnls.

Et de poursuivre : « par conséquent, les stratégies et les actions des villes sont un élément central des progrès de la stratégie d'accélération et détermineront, dans une large mesure, la réussite de la fin de l'épidémie du Sida au niveau des pays et dans le monde entier ».

Pour ledit atelier qui prend fin ce mercredi, il s'agit pour le Cnls d'engager tous les maires autour de la problématique de la prise en charge du Sida.

« il s'agit au cours de ces deux jours (mardi et mercredi) d'évaluer les engagements pris lors de l'atelier de Thiès par les cinq villes que sont Thiès, Fatick, Kaolack, Kaffrine et Saint-Louis, d'identifier pour chaque ville les défis majeurs à relever pour l'atteinte des 3(90), d'identifier pour chaque ville les interventions prioritaires mais aussi de budgétiser les interventions identifiées pour leur mise en œuvre efficiente » a lancé la secrétaire exécutive du Cnls, Safiétou Thiam.

Pour rappel, au Sénégal, sur une population estimée à plus de 15 millions d'habitants, plus de six millions vivent dans les villes.

En 2016, sur un nombre de personnes vivant avec le Vih estimé à 41mille, 56% soit 23mille personnes vivent dans les quinze villes que sont Dakar, Guédiawaye, Pikine, Rufisque, Ziguinchor, Saint-Louis, Kaolack, Mbour, Tambacounda, Kolda, Thiès, Bignona, Bounkiling, Kaffrine, Fatick.

En d'autres termes, plus d'une personne sur deux touché par le Vih vit dans les 15 villes et 78% des femmes enceintes séropositives.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.