Centrafrique: Le service vital aérien de l'Onu pourrait suspendre ses activités en raison d'un manque de financement

UNHAS qui dépend entièrement des contributions volontaires de donateurs internationaux pour financer le coût de ses opérations, a un besoin urgent de 3 millions de dollars US pour maintenir son service pendant les trois prochains mois. Le service sera suspendu à partir de janvier si aucun financement immédiat n'est reçu.

« Le besoin d'avoir UNHAS est plus grand que jamais et ce serait une véritable tragédie pour les opérations humanitaires s'il devait être interrompu », a déclaré Gian Carlo Cirri, Représentant et Directeur Pays du PAM en République centrafricaine.

« Nous lançons un appel à nos donateurs pour sauver ce service essentiel pour les opérations de secours humanitaires en République centrafricaine ».

La RCA est en conflit depuis des années avec des pics réguliers. Les routes sont impraticables et des régions entières du pays sont souvent complètement coupées de la capitale Bangui. UNHAS est ainsi le principal moyen de transport pour accéder aux endroits difficiles.

Au cours du seul mois de novembre, à la suite d'affrontements dans le centre, le nord-ouest, l'est et le sud-est du pays, UNHAS a assuré le transport de plus de 2 000 travailleurs humanitaires - un record pour un seul mois depuis le début de ses opérations en RCA en 2006. Entre janvier et décembre, UNHAS a également procédé à 26 évacuations sanitaires et transféré plus de 190 travailleurs à partir de cinq localités.

Plus de la moitié de la population du pays (2,9 millions de personnes) a besoin d'assistance humanitaire. Un citoyen sur quatre est un déplacé soit à l'intérieur ou à l'extérieur du pays et l'insécurité continue de détruire les moyens de subsistance.

De janvier à novembre 2018, le PAM a fourni une assistance alimentaire à plus de 800 000 personnes, y compris les enfants de 6-23 mois soutenus par un programme de prévention de la malnutrition.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies - sauve des vies dans des situations d'urgence et change des vies pour des millions de personnes grâce au développement durable.

Le PAM travaille dans plus de 80 pays à travers le monde, nourrissant les populations victimes des conflits et des catastrophes, et construit les bases d'un avenir meilleur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: WFP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.