20 Décembre 2018

Tunisie: Conserves de poissons / Un nouveau record - Taux de couverture de 91.4%

Par ailleurs, les exportations des produits alimentaires ont atteint, au mois de novembre 2018, l'équivalent de 4.377 MD enregistrant un accroissement de 57,4% par rapport à la même période de l'année écoulée, et ce, suite à la multiplication des exportations de l'huile d'olive en quantité (208 mille tonnes contre 76 mille tonnes précédemment) et en valeur (1.954 MD contre 734 MD). A cela, il faut ajouter le développement des recettes provenant de la vente des produits frais de la pêche, des dattes respectivement de 32 et de 35%.

En outre, on a noté l'amélioration de la valeur des ventes des légumes et fruits de 30% pour atteindre 158 MD, dont 45% de tomates fraîches irriguées par les eaux géothermiques. Les exportations des agrumes ont atteint, quant à eux, 9% malgré la chute de la production de 21%. La valeur des exportations des poissons en conserve a crû, de son côté (31%). Sans compter les recettes de l'huile d'olive durant la période indiquée, la valeur des exportations alimentaires a enregistré une croissance de 18%. S'agissant des fruits, il a été possible d'exporter durant la période indiquée près de 35.4 mille t pour une valeur de 89 MD, soit une croissance de 49% en quantités, dont 29% de pêches, 10% de grenades, et 7% d'abricots et 6% de raisin. De ce fait, la valeur des exportations alimentaires a représenté, au mois de novembre, 11.8% de l'ensemble des exportations de biens contre 9% à la même période de l'année précédente.

La valeur des importations alimentaires, toujours à la même période de cette année, est de 4789.5 millions de dinars, soit une évolution de 16.3% par rapport à la même période de 2017, et ce, suite à la poursuite de la dépréciation du prix de change du dinar tunisien par comparaison avec les autres devises étrangères et l'accroissement de la valeur des importations de certains produits alimentaires de base, dont les prix ont connu une flambée sur le marché international. La hausse des prix a concerné, par exemple, le blé dur (+20%), le blé tendre (+23%) et l'orge (+65%).

En revanche, la valeur des autres produits alimentaires a connu une baisse comme le maïs, les huiles végétales respectivement de 16 et 20% suite à la diminution des quantités importées. La diminution de la valeur a concerné également le sucre (-15%), dont les prix ont regressé de 14%. A noter que les produits alimentaires ont représenté 68% dans la structure des importations, contre 76% une année plus tôt. La valeur des importations alimentaires au mois de novembre 2018 a connu une stabilité des importations totales par rapport à la même période de 2017.

Tunisie

L'ISESCO appelle à décréter le 15 mars journée internationale de lutte contre l'islamophobie

L'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a mis en garde contre la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.