Algérie: Vers la réalisation d'une cartographie de l'industrie algérienne

Boumerdes — Une action est en cours en vue de l'élaboration d'une cartographie de l'industrie algérienne, a annoncé jeudi à Boumerdes le ministre de l'Industrie et des mines, Youcef Yousfi.

"Une collecte de données et d'informations sur l'ensemble des entreprises et entités industrielles du pays est en cours en vue de la mise au point, durant l'année prochaine, d'une cartographie algérienne des entreprises", a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse à l'issue de l'ouverture d'une rencontre nationale des directeurs des wilayas de l'industrie et des mines, au niveau de l'institut national de productivité et de développement industriel (INPED ) de la wilaya.

Ajoutant que cet outil va assurer "une meilleure visibilité à la politique industrielle algérienne", en offrant notamment, a-t-il dit, toutes les informations sur le lieu, l'adresse, les activités et les prestations de chaque entreprise du pays et, partant, les opportunités de coopération et de partenariat susceptibles d'être engagées entre elles (entreprises), en vue de constituer des groupes industriels notamment.

Inscrite au titre des efforts du Gouvernement visant l'éradication de la bureaucratie et la facilitation des procédures inhérentes à l'investissement, cette démarche a permis, à ce jour, selon M. Yousfi, la collecte d'informations sur un taux de 90% d'un total de 1.500 entreprises nationales, employant une cinquantaine de travailleurs chacune.

"Le traitement des 10% restantes sera achevé dans les trois prochains mois", a-t-il fait savoir, signalant qu'une fois cette étape terminée, l'opération touchera les entreprises industrielles employant plus d'une dizaine de travailleurs.

Sur un autre plan, le ministre de l'Industrie et des Mines a plaidé pour l'impérative accélération de l'opération de numérisation, en cours, du secteur administratif relevant de son département ministériel et des entreprises industrielles algériennes, assurant le placement de cet axe "sous le sceau de la priorité" durant l'année prochaine.

A titre indicatif, il a signalé l'entame, au niveau de son département, de la numérisation de près de 3.500 études, dont le parachèvement est annoncé, Selon M .Yousfi, "dans les trois prochains moïs", parallèlement, a-t-il indiqué, à la "généralisation du réseau +Intranet + à travers l'ensemble des directions et services du secteur".

"La réussite de ce programme (numérisation) repose sur le facteur formation de la ressource humaine en charge", a-t-il estimé, signalant la prise en charge de ce volet par l'Institut national de productivité et de développement industriel (INPED) durant l'année 2019.

Interrogé sur l'assainissement du foncier industriel, le ministre a fait part d'une réflexion, en cours, pour l'élaboration d'un projet de loi permettant à l'administration de récupérer le foncier inexploité. Youcef Yousfi a également fait part d'instructions fermes données aux walis de la République "en vue de récupérer le foncier industriel concédé aux investisseurs, sans être exploité".

Une série de communications, suivies de débats, ont été animées au titre de cette rencontre organisée annuellement par le ministère de tutelle, dans l'objectif de faire le constat des avancées réalisées à l'échelle nationale dans le secteur industriel, tout en constituant une opportunité pour examiner les doléances et préoccupations des acteurs du domaine.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.