Maroc: Scandinaves tuées - La police se concentre sur la piste terroriste

Photo: Supplied
...

La piste jihadiste se précise dans le meurtre des deux randonneuses scandinaves assassinées dans la nuit de dimanche 16 à lundi 17 décembre, dans le sud du Maroc. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux est très sérieusement étudiée par les services de renseignements.

Les autorités marocaines ont arrêté quatre suspects, dont au moins trois avaient fait allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, le leader du groupe Etat islamique.

La piste terroriste semble de plus en plus évidente pour les autorités marocaines. Elles ont arrêté un premier suspect appartenant à un groupe extrémiste lundi 17 peu après la découverte des corps de Louisa, danoise de 24 ans, et son amie Maren, Norvégienne de 28 ans. Jeudi 20, trois autres hommes ont été arrêtés à Marrakech. Ils ont entre 25 et 32 ans.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, ils proclament leur allégeance au groupe Etat islamique (EI) et leur soutien à leurs frères de Hajin. Celle-ci est une petite ville du sud-est de la Syrie, où le groupe vient d'être chassé par les Kurdes.

Le nom de cette ville est aussi prononcé dans une autre vidéo, qui circule depuis mercredi 19 sur les réseaux sociaux. On y voit une femme à moitié dénudée, allongée entre un mur et une tente verte. Un homme éclaire la scène pendant que l'autre s'acharne au couteau sur le cou de sa victime, qui pourrait être l'une des deux Scandinaves.

Cette vidéo est très sérieusement étudiée par l'ensemble des services de police du Maroc, de Norvège et du Danemark. Aucun n'a confirmé l'authenticité de ces images. Des officiels norvégiens ont été dépêchés à Marrakech pour suivre les avancées de l'enquête.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.