Maroc: Les Chinois investissent le marché marocain de la téléphonie

21 Décembre 2018

Honor, filiale du géant Huawei, introduit son dernier smartphone

Après d'autres fabricants chinois de téléphones mobiles, Honor fait son entrée sur le marché marocain de la téléphonie. L'enseigne du géant chinois Huawei, spécialisé dans les équipements et services de réseau et de télécommunications, a procédé récemment à l'introduction officielle de son smartphone à succès sur le territoire national: Honor 8X.

C'est à Redington Morocco, la multinationale spécialisée dans la commercialisation de solutions informatiques et de produits grand public, qu'incombent la distribution et la commercialisation de la dernière gamme de smartphones de chinoise au Maroc et en Afrique.

L'occasion pour son directeur général - Nord Afrique -, Karim Galzim, de souligner les spécificités techniques de l'appareil qu'il a présenté comme « confortable et pratique à utiliser » lors d'une rencontre tenue récemment à Casablanca. Ce, en présence du vice-président du constructeur Honor, Shawn Xiabo, qui n'a pas tari d'éloge sur le dernier-né d'une série qui ne cesse de rencontrer du succès.

Honor 8X est équipé de processeur octacore Kirin 710. L´appareil joue également la carte de l´excellence en termes de performances et d´autonomie. Il se distingue des autres produits de la même gamme grâce notamment à une navigation fluide, une ouverture rapide des applications, une bonne optimisation logicielle, 4 Go de RAM, 128 Go de stockage et une batterie haute capacité permettant à l´appareil de tenir jusqu'à 42h en communication.

« Sa batterie de durée 3750 mAh permet une utilisation assez massive du téléphone. Cela est possible parce qu'elle est gérée de manière intelligente : le processeur met en veille quelques applications consommatrices de batterie chaque fois que le téléphone n'est pas connecté», a-t-il poursuivi.

L'autre atout et non des moindres : « Honor 8X est le seul téléphone qui ait été certifié TÜV Rheinland pour le confort des yeux », a-t-il déclaré expliquant qu'il est doté d'une intelligence lui permettant de changer des paramètres en réduisant les rayons de lumière bleue pour éviter la fatigue des yeux.

Désormais disponible sur l'ensemble du territoire, ce bijou de technologie aux dimensions conséquentes, se présentant sous la forme d'un écran full view 6.5 pouces «Borderless», et aux options avancées est commercialisé au prix de 2990 DH.

« On a fait un effort énorme par rapport au prix qui a été très bien négocié pour le marché marocain », a relevé Karim Galzim notant que « nulle part ailleurs, vous trouvez un produit de la même gamme à un prix aussi agressif ».

« Notre objectif est d'offrir à nos clients un téléphone très accessible et abordable avec les meilleures fonctionnalités possibles », a-t-il souligné assurant que cet appareil «s´impose comme un smartphone de gamme moyenne n'ayant rien à envier à ses aînés ».

Karim Galzim a, par ailleurs, rappelé que « la philosophie chez Honor, c'est d'attaquer le marché en s'adressant directement aux jeunes (d'esprit) qui veulent aller au-delà et donc se surpasser. Le produit que nous avons présenté aujourd'hui va justement dépasser toutes les limites et les attentes par rapport à ceux du même segment disponible sur le marché».

Créé en octobre 2014 par le chinois Huawei, Honor continue sa percée sur le marché très concurrentiel des smartphones à travers le monde. L'enseigne, qui conçoit des smartphones « puissants pour un excellent rapport/qualité prix », a choisi de faire son entrée sur le marché national via cet appareil et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

En effet, cette sortie n'est qu'un premier pas qui va sans doute étoffer le marché de la téléphonie au Maroc. Honor compte bien se démarquer à travers d'autres produits qu'il présentera au fur et à mesure de leur production. «La marque présentera à chaque fois ses nouveautés sur le marché», a promis Karim G.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.