Togo: Technologies disruptives et marché financier

21 Décembre 2018

Les gagnants du concours 'BRVM Fintech Innovation Challenge' ont reçu leur prix vendredi à Abidjan, siège de la Bourse régionale de l'UEMOA.

Parmi les lauréats, il y a un Togolais, William Têtê Amouh (21 ans), ; qui développe une solution de paiement mobile sans contact baptisée ChapChap. Elle est parfaitement adaptée aux petites dépenses éliminant les problèmes de monnaie.

Il a 12 mois pour concrétiser son projet et créer ensuite sa startup. Il bénéficiera de l'accompagnement de la BRVM Fintech Lab.

Ce concours est une initiative continentale de développement et de promotion de l'innovation en finance.

Avec les évolutions récentes des technologies disruptives telles que la Blockchain, le Big Data, l'intelligence artificielle, les métiers de la finance connaissent des mutations profondes et une remise en cause de leurs modèles de fonctionnement. Les acteurs doivent passer d'un rôle de fournisseurs de produits et services à celui de catalyseurs.

A travers la mise en place d'un laboratoire des technologies numériques, la BRVM, dirigée par le Togolais Edoh Kossi Amenounve, souhaite jouer sa partition dans le système financier sous régional en matière d'innovation et d"anticipation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.