Tunisie: L'investissement dans le capital humain, un choix stratégique

22 Décembre 2018

Lors de sa rencontre avec le vice-président du Groupe de la Banque mondiale pour la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Férid Belhadj, au palais de Carthage, Essebsi a indiqué que l'investissement dans le capital humain est un choix stratégique opéré par la Tunisie depuis les premières années de l'indépendance.

Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des ministres de l'Education ayant participé au congrès de la Banque mondiale consacré au lancement des rapports sur le développement dans le monde et dans la région MENA en 2019, le chef de l'Etat a mis l'accent a sur la nécessité d'appuyer les capacités des jeunes, notamment dans les domaines des sciences et des technologies.

Le vice-président du Groupe de la Banque mondiale pour la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord a, de son côté, affirmé que son organisme demeure tout disposé à renforcer la coopération avec la Tunisie et les pays de la région dans l'objectif de mettre en place un programme d'action commun et ambitieux à même d'instaurer un climat socio-économique stable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.