Congo-Brazzaville: Musique - Nikolaï Saratovsky et Andrey Pypine se sont produits à Brazzaville

Le concert classique donné par les solistes russes a été organisé par l'ambassade de la fédération de Russie et le Centre culturel russe (CCR), le week-end dernier.

Durant deux jours d'affilée, Nikolaï Saratovsky (Piano) et Andrey Pypine (balalaïka) se sont produits au CCR en présence des diplomates en poste au Congo, dont l'ambassadeur de la fédération de Russie, Valery Mikhaylov, et de bien d'autres personnalités.

Les deux solistes russes ont offert au public un répertoire riche d'une douzaine des chansons classiques. A. Gretchaninov, « II-III parties » ; P. Tchaikovski, « Doumka » ; P. Sarasate, « Habanera » ; S. Rakhmaninov, « Deux préludes » ; E. Trostyanski, « Nocturne » ; S. Rakhmaninov, « Etudes N5, N9 » ; P. Sarasate, « La Moscovite » ; P. Tchaikovski, « Sur la troïka » ; A. Chalov, « Bottes de feutre » ; S. Prokofiev, « Petite fille juliette » ; Opera « Montecchi e Capuleti » ; L. Afanassiev, « Je regarde les lacs bleus » ; V. Gorodovskaya, « Kalinka » ; tels sont les morceaux qu'ils ont interprétés, valant des applaudissements des spectateurs. Les deux solistes étaient accompagnés dans leur dernier tableau par des artistes congolais pratiquant la musique symphonique.

À l'issue des deux concerts, l'ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo a livré ses impressions. « J'ai le souvenir de très haut niveau des musiciens russes qui sont venus jouer le concert ici mais aussi les artistes congolais qui ont aussi bien joué aux côtés des musiciens russes. Les spectateurs ont bien apprécié ce concert », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, répondant sur la possibilité de faire bénéficier la formation musicale aux artistes musiciens congolais en Russie, le diplomate russe a assuré: « Le gouvernement russe donne la possibilité à plus d'une centaine d'étudiants congolais dans différentes filières d'étudier en Russie. Si cela se fait dans ce sens, il n'est pas impossible que la Russie forme les artistes congolais. Oui, on peut penser à l'organisation d'un concert des musiciens et artistes congolais en Russie et aussi à leur formation. La Russie est un pays célèbre dans ce domaine. On peut procéder à un échange culturel dans les domaines musical et artistique ».

Que sont Nikolaï Saratovsky et Andrey Pypine ?

Nikolaï Saratovski (forte-piano) est né à Petrozavodsk. À l'âge de 9 ans, il donna son premier concert et aussitôt après, il se produisait avec un orchestre symphonique. À partir de 15 ans, il fit ses études à l'école centrale de musique, près le conservatoire d'Etat de Moscou dénommé P.I. Tchaïkovski chez le Pr F.R. Rikhter, dans la classe duquel ensuite il termina le conservatoire de Moscou et le doctorat. Nikolaï Saratovski est lauréat de dix concours internationaux. Présentement, il est soliste de la philharmonie de Moscou.

Andrei Pypine (Balalaïka) : Diplômé de l'institut d'État de musique de Moscou dénommé A.G. Chnitke, classe du Pr Boldyrev V.B., Andrei Pypine, est né à Moscou. Il est lauréat du concours de toute la Russie « Balalaïka chanteuse de Kouban 2013 ». Il est également lauréat du prix du gouvernement de Moscou 2014, auteur de l'album du débutant « Dreanmwalker » avec les œuvres de l'époque du baroque (mai 2017), dont le concert de présentation a eu lieu à Moscou les 19 et 21 mai 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.