Tchad: Emmanuel Macron rend visite aux hommes de Barkhane

Le président Idriss Déby du Tchad et son homologue Emmanuel Macron de la France, lors de la conférence de presse conjoint organisée le samedi 23 décembre 2018 à Niamey

Emmanuel Macron est arrivé en début d'après-midi ce samedi 22 décembre à N'Djamena où il participe ce soir au traditionnel repas de Noël avec les troupes de l'opération Barkhane stationnées dans la capitale tchadienne. Le chef de l'Etat a été accueilli par son homologue Idriss Déby avec qui il a eu un entretien qui a duré plus d'une heure. Il le verra plus longuement ce dimanche. Il s'est ensuite rendu à la base militaire Kossei.

A son arrivée, un détachement inter-armée de la force Barkhane lui a rendu les honneurs. Le président était notamment accompagné de la ministre des armées Florence Parly et du chef d'état-major, le général François Lecointre.

Il s'est ensuite rendu au centre des opérations interarmées, le centre névralgique de Barkhane, où il a eu pu avoir un aperçu des opérations qui y sont conduites tous les jours. Sur un mois, pas moins de 600 ordres émanent de ce centre de commandement, soit en moyenne une vingtaine par jour.

Et preuve que la lutte contre le terrorisme dans la région n'a pas baissé en intensité, plusieurs opérations majeures sont menées tous les mois dans la bande sahélo-saharienne, assure-t-on à la base Kossei.

Emmanuel Macron a ensuite eu des échanges avec les chefs de détachements étrangers qui participent à l'opération Barkhane, parmi lesquels des Britanniques, des Estoniens, des Allemands ou encore des Espagnols.

Mais le clou de la journée est l'allocution qu'il doit prononcer ce soir devant les hommes de Barkhane, avec qui le chef des armées va partager le traditionnel repas de Noël.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.