23 Décembre 2018

Sénégal: Dakar - Journées culturelles islamiques, sous le Haut patronage de SM le Roi

Dakar — La cérémonie d'ouverture de la 38è édition des "Journées culturelles islamiques", un événement initié par la Coordination Tijane de Dakar, s'est déroulée samedi soir à l'esplanade de la Grande Mosquée de la capitale sénégalaise.

Cette grande manifestation religieuse est placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et la présidence d'honneur du chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall.

La cérémonie d'ouverture de ce grand rassemblement religieux de deux jours s'est tenue avec la participation d'une délégation marocaine de haut niveau, conduite par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq et comprenant notamment l'ambassadeur du Maroc à Dakar, Taleb Barrada, Abdellatif Begdouri Achkari et Aicha Rebaï, de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, le magistrat Mohammed Asebane et le professeur universitaire Abderrazak Ouarkia.

Un accueil chaleureux a été réservé à cette occasion aux membres de la délégation marocaine par le Khalife général de la confrérie Tijane, Cheikh Aboubacar Sy Mansour, les dignitaires Tijanes et les représentants des autorités sénégalaises ayant pris part à la cérémonie d'ouverture de cette manifestation.

S'exprimant à cette occasion, M. Toufiq a indiqué que sa présence à Dakar pour prendre part à la cérémonie d'ouverture de ces journées intervient "sur ordre de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L'assiste", relevant que ce rassemblement constitue, depuis son lancement en 1980, un carrefour religieux, culturel et éducationnel annuel, à l'avant-garde des activités religieuses qui se tiennent au Sénégal.

Ces journées sont porteuses d'un message à buts religieux, moraux, éducationnels et cognitifs nobles, à travers les différentes activités organisées à cette occasion, notamment les prières, les dikrs (panégyriques), clôture de la lecture du Saint Coran, conférences et séminaires qui, somme toute, sont en phase avec les rôles assignés aux Zaouiyas et confréries soufies qui veillent à encadrer les croyants et prêcher les bons comportements, a-t-il dit.

Après avoir mis en avant la profondeur des relations qui lient le Maroc et le Sénégal et qui transcendent toutes les conjonctures et sont immuables face aux différents défis, le ministre a salué le modèle religieux sénégalais, caractérisé par sa solidité sociale, son unité spirituelle et la cohabitation entre les différentes religions célestes.

"Il s'agit d'un modèle unique qui doit être inculqué au sein des écoles, car il assure l'encadrement de la oumma et la prémunit contre les différents effets négatifs", a-t-il enchaîné.

De son côté, le ministre porte-parole du gouvernement sénégalais, Seydou Guèye, a mis l'accent dans son intervention sur les relations privilégiées liant le Maroc et le Sénégal, considérant que cette manifestation religieuse qui se tient sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI est la "consécration des relations spirituelles profondes liant les deux pays frères".

"Nous saisissons votre présence ici à Dakar afin de vous exprimer, à nouveau, nos sentiments de fraternité profonds qui unissent Marocains et Sénégalais ainsi que les leaders des deux pays, SM le Roi Mohammed VI et Son Excellence le président Macky Sall", a-t-il dit à l'adresse de la délégation marocaine, notant que "le Souverain, à chaque fois qu'Il effectue un déplacement à Dakar, est le bienvenu dans Son deuxième pays".

Pour sa part, le Khalife général des Tijanes, qui a assisté à la cérémonie d'ouverture de ces journées, a indiqué dans une allocution lue en son nom, que SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, à l'instar de Ses illustres ancêtres, entoure de Sa haute sollicitude les ouléma et le soufisme, appuie les établissements d'enseignement et de formation et soutient les causes de l'Islam, en toute clairvoyance et sagesse.

"Nous saluons hautement, à cette occasion, la clairvoyance du Souverain qui lui a permis de prévoir les dangers et crises qui secouent notre continent, à travers la création de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, qui incarne une véritable renaissance religieuse de l'Afrique", a-t-il souligné.

Le Khalife général des Tijanes a également mis en relief la symbolique de la Grande mosquée de Dakar, qui accueille ces journées culturelles islamiques, relevant que cet édifice témoigne, si besoin est, de la solidité et de l'authenticité des relations spirituelles et des liens historiques liant la République sénégalaise et le Royaume du Maroc.

Considérées comme l'un des plus grands événements de la Tariqa Tijaniya au Sénégal, les journées culturelles islamiques de Dakar ont été placées, depuis 1986, sous le Haut patronage de feu SM Hassan II, puis sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine.

Pour les organisateurs, l'objectif de ces journées culturelles consiste surtout à promouvoir les valeurs de paix, de tolérance et de cohabitation entre les peuples.

La manifestation réunit chaque année des milliers d'adeptes de la Tariqa Tijaniya dans une ambiance emprunte de spiritualité, de recueillement et de communion.

Le programme de cette manifestation de deux jours prévoit, notamment, une conférence sous le thème "Le soufisme islamique, méthode d'éducation pour la réhabilitation des valeurs spirituelles", la tenue de veillées religieuses dédiées à la prière et au Dikr (panégyriques) à la mémoire du fondateur de la Tariqa, Sidi Ahmed Tijani (1150-1230 hégire), dont la pertinence et la singularité de la pensée et de l'œuvre spirituelle ont rayonné à l'échelle universelle et permis à l'Islam de s'installer dans plusieurs pays du continent.

Sénégal

La sécurité au cœur de la visite du ministre français de l'Intérieur

Lutte contre le terrorisme et les réseaux de passeurs clandestins, contrôle des frontières...… Plus »

Copyright © 2018 Maghreb Arabe Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.