Burkina Faso: Ouagadougou - Le «père Noël» est passé à la Fondation Tierno et Mariam

24 Décembre 2018

Créée en septembre 2003 par Hawa Drame, la Fondation Internationale Tierno et Mariam a pour objectif principal d'apporter une aide aux enfants souffrant de handicap moteur (avec déficience intellectuelle ou non) et aux femmes. C'est dans le cadre de ses activités socio-éducatives qu'elle organise chaque année un arbre de noël qui se veut non seulement être une occasion privilégiée d'épanouissement mais aussi de divertissement pour les enfants.

Selon le coordonnateur, Moulaye Traoré, cette fête est un cadre de sensibilisation des parents et de toute la communauté sur le droit des enfants en situation de handicap. L'occasion était pour lui de remercier la fondation Bank Of Africa, qui pour la 3eannée consécutive accompagne Fitima dans cet œuvre.

« C'est un moment solennel car il nous permet de traduire notre attachement et notre engagement à l'épanouissement de nos enfants en situation de handicap. Au-delà de toute considération religieuse ou culturelle, célébrer l'arbre de noël est une occasion de démontrer que comme tout enfant, les enfants en situation de handicap ont aussi droit à des événements joyeux et à bénéficier des cadeaux du père noël » a affirmé la présidente de l'association des parents, Sonia Ouédraogo.

A l'occasion de cet arbre de noël, les enfants ont partagé un moment de convivialité à travers des playbacks, des ballets, des prestations d'artistes, des défilés et ont reçu de nombreux cadeaux de la part du « père Noël ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.