Afrique: Organisation CAN 2021 - La CAF confirme le Cameroun

Trophée de la CAN
25 Décembre 2018

La Confédération africaine de football (CAF), dans un communiqué publié sur son site, vendredi, a confirmé l'organisation de la CAN 2021 au Cameroun. Signé de son Secrétaire général par intérim, Essadik Alaoui, le communiqué dénonce «une vive campagne de désinformation et de dénigrement» de la Confédération africaine de football.

Laquelle campagne, a-t-il écrit, tend à faire croire que les décisions prises lors du dernier Comité exécutif du 30 novembre 2018 à Accra (Ghana) ne procèdent pas d'une ligne basée sur la stricte application des textes et règlements en vigueur.

La CAF, a précisé le Secrétaire général par intérim, n'entend guère s'immiscer dans ce débat qui ne reflète absolument pas la vérité et encore moins s'engager dans des polémiques stériles. «Ainsi le président de la CAF ne se reconnaît pas dans les propos qu'une certaine presse lui prête depuis un moment à propos de la CAN 2021.

Il rappelle qu'à la demande de la CAF, le Cameroun a officiellement accepté d'abriter l'édition de 2021 à travers un courrier adressé à la CAF et signé par le Chef de l'Etat camerounais, Monsieur Paul Biya. Le Président de la CAF exprime sa gratitude au Président Biya pour sa grande compréhension», a-t-il indiqué.

Il précise, en outre que l'institution a étudié dans leurs moindres détails les rapports des multiples missions, les films réalisés sur la réalité des chantiers dans les pays candidats à l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations.

L'instance faitière du football regrette en sus «le trouble et le discrédit» que l'on tente de jeter sur ses structures et le fonctionnement de son organe exécutif.

Tout en espérant que «la raison et le bon sens» finiront par l'emporter, la CAF, lit-on dans le communiqué, considère que la violence des mots ne saura la dévier de son objectif majeur de faire rayonner une nouvelle CAF , éprise d'équité, de justice et de vérité.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.