26 Décembre 2018

Algérie: Fabrication de viroles de four de cimenterie de 100 mm pour la 1ère fois en Algérie

Constantine — La Société de maintenance de l'Est (SME), filiale du groupe industriel des ciments d'Algérie (GICA), vient de réussir le défi de fabrication pour la première fois en Algérie, de viroles de four de cimenterie de 100 mm d'épaisseur, a annoncé, mardi à Constantine, le président directeur général de la SME, Rezki Farideddine Kitouni.

En marge d'une visite guidée organisée au profit des médias au siège de cette société située dans la daïra de Hamma Bouziane (15 km au nord-est de Constantine), le responsable a indiqué, à l'APS, que la SME, qui avait commencé en 2012 la fabrication de viroles d'épaisseur inférieure, est arrivée en 2018 à confectionner des viroles de four de cimenterie de 100 mm d'épaisseur.

Cette prouesse, première en Algérie réalisée avec "les moyens du bord", est le fruit du savoir-faire des techniciens de la SME qui ont opté pour deux dispositifs de fabrication, à savoir la fixation de la pièce et la fixation de la machine pour faire l'usinage et le délatage, "une opération assez compliquée, mais aujourd'hui parfaitement maîtrisée par la SME", a expliqué M. Kitouni.

"La virole de four de cimenterie est une pièce névralgique constituée d'une tôle roulée et dont l'usage est indispensable dans le cycle d'activité des cimenteries", a précisé le responsable, affirmant que la SME s'est lancée dores et déjà un autre défi portant sur la réalisation dans ses ateliers de viroles de fours à orifices, une pièce cylindrique sous forme de tube avec davantage d'options de fonctionnement.

Mettant l'accent sur l'importance de ces réalisations dans l'optimisation du rendement de GICA, le PDG de la SME a fait part également de l'impact qu'aura la fabrication en Algérie de viroles de four dans la réduction des coûts d'importation, offrant ainsi un appui "confortable" à l'économie nationale.

Selon le responsable, 35% de l'activité de la SME est dédiée à la fabrication des pièces (viroles, filtres à manche pour le dépoussiérage gaz des fours, aéro-glissière, élévateur, doseurs et stations granulat entre autres), alors que 65% de son activité est consacrée à l'intervention dans ses volets maintenance et entretien.

Il a également rappelé que cette société, qui assurait uniquement la "mise à disposition des cimenteries", intervient aujourd'hui sur tous les équipements des cimenteries.

Créée en 1992, la SME, qui occupe 55.000m2 dans la zone industrielle Aissa Ben Hamida de Didouche Mourad, dans la daïra de Hamma Bouziane, a commencé par la fabrication de petites pièces et fait actuellement sortir des pièces de 80 tonnes, a encore souligné M. Kitouni.

La SME a fabriqué deux centrales de conditionnement de ciments (stations d'endosage d'une capacité de 1.600 sacs par heure), a, par ailleurs, indiqué M. Kitouni, précisant que ces deux équipements sont en cours de montage à Biskra et Ouargla.

Cette société s'est dotée également d'un matériel pour l'alignement de four à chaud, a-t-il souligné, mettant l'accent sur l'importance de cette acquisition devant entrer en exploitation en 2019 et permettant de rompre définitivement avec les coûts excessifs de contrôle et de supervision de cette activité de pointe, jusque-là assurée par des experts étrangers.

"La SME a pour mission principale d'accompagner et de soutenir l'élan de développement de GICA qui va crescendo", a appuyé M. Kitouni, estimant qu'une bonne intervention et un bon entretien permettent la réussite des arrêts préventifs ou programmés des cimenteries et donc un gain net pour une production optimale de ciment (une journée d'arrêt préventif gagnée équivaut à environ 30 millions DA).

A noter, par ailleurs, que 90% du chiffre d'affaire de la SME est réalisé dans le cadre des activités liées à GICA alors que 10% de son chiffre d'affaire est réalisé en dehors de GICA.

Le PDG de la SME a indiqué que son entreprise a les moyens de répondre aux besoins de toutes les cimenteries, celle de GICA en priorité, ajoutant que "les prouesses réalisées en matière de fabrication de pièces avec plus de 80% de taux d'intégration (la matière première est importée) sont une image claire d'une Algérie qui commence à prendre en main son destin industriel et économique".

Algérie

Disparition du photographe de presse Karim Benhalima - Les recherches se poursuivent

Les opérations de recherche du photographe de presse du "Quotidien d'Oran", Karim Benhalima, victime d'une chute… Plus »

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.