27 Décembre 2018

Afrique de l'Ouest: 71è session du conseil des ministres de l'OMVS à Bamako - Le défi de l'opérationnalisation du programme relatif à la navigation sur le fleuve Sénégal

La 71è session du conseil des ministres de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) s'est tenue, dimanche à Bamako, sous la présidence du président de son Conseil des ministres et non moins ministre de l'Energie et de l'Hydraulique de la Guinée, Cheick Taliby Sylla.

C'était en présence du ministre de l'Energie et de l'Eau, Sambou Wagué et de son homologue mauritanien en charge du Pétrole, de l'Energie et des Mines, Mohamed Abdel Vetah.

On y notait également la présence du représentant du ministre sénégalais en charge de l'Hydraulique et de l'Assainissement et ambassadeur du Sénégal au Mali, Birame Mbagnick Diane et du haut-commissaire de l'OMVS, Hamed Diane Séméga.

Les travaux de cette 71ème session ont été sanctionnés par un communiqué final dans lequel le Conseil des ministres dit avoir pris connaissance de l'état d'avancement satisfaisant de la mise en œuvre des programmes de l'Organisation, à travers les rapports d'activités des différentes structures (haut-commissaire, SOGED, SOGEM, SOGENAV et SOGEOH).

La réunion a aussi noté le bon déroulement de la mise en œuvre de la feuille de route de la navigation. En outre, elle a approuvé les budgets 2019 et les programmes d'activités des structures citées en haut.

Les ministres ont donné des directives appropriées pour leur mise en œuvre. Aussi, les différentes résolutions ont-elles été adoptées par le Conseil qui s'est félicité de l'accueil réservé aux participants et du bon déroulement des travaux.

Lors de cette réunion, le e haut-commissaire de l'OMVS, Hamed Diane Séméga, a axé son intervention sur des activités réalisées par son organisation et les perspectives.

Lesquelles sont regroupées en cinq grands chantiers, portant sur la gouvernance du système, les infrastructures structurantes, l'innovation, la sécurité alimentaire et la visibilité de l'organisation.

L'une des ambitions du Haut commissariat de l'OMVS est l'opérationnalisation du programme relatif à la navigation sur le fleuve Sénégal. Ledit programme, «aussi ancien que l'Organisation elle-même, était en vitesse de croisière avec l'adoption de la feuille de route», a souligné M. Séméga.

Il a indiqué que les principales études ont été effectuées et le partenaire stratégique maintient son engagement pour le développement du projet. «Nous comptons sur l'accompagnement des Etats pour diligenter toutes les formalités administratives en vue de mobilier les ressources auprès de Eximbank Inde et démarrer les travaux», a-t-il plaidé.

En outre, le haut-commissaire de l'OMVS a annoncé que le barrage de Gouina est en plein chantier, suite aux dernières négociations avec l'entreprise SINOHYDRO. Avec la même entreprise, a-t-il ajouté, les négociations sont terminées pour la réalisation du barrage de Koukoutamba (Guinée).

Mali

Le procureur pointe des similitudes dans les attaques du centre du pays

Le procureur du pôle antiterroriste était face à la presse mardi 18 juin. Boubbacar Sidiki… Plus »

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.