Congo-Brazzaville: Noël - Les jouets réconfortent des enfants malades à l'hôpital général de Loandjili

La caravane sociale 2018, organisée le 25 décembre par les élus locaux du département de Pointe-Noire, sous le patronage du président du Conseil municipal et départemental, Jean François Kando, a donné du sourire aux enfants admis à la pédiatrie.

L'arrivée de Jean François Kando à la pédiatrie de l'hôpital général de Loandjili a procuré de la joie aux enfants malades. En effet, l'un d'entre eux âgé de 3 ans, hospitalisé depuis quelques jours, a presque été guéri après avoir reçu un kit de jouets et un ballon des mains du maire. Le petit garçon, avec une main perfusée, après un large sourire à son bienfaiteur, a eu aussitôt l'envie de descendre de son lit d'hôpital pour jouer au ballon. Le président du Conseil et sa délégation se sont réjouis de la réaction de cet enfant qui était, à leur arrivée, très affaibli dans les bras de sa mère désespérée.

La caravane sociale 2018 du Conseil municipal et départemental de Pointe-Noire a été aussi une aubaine pour les orphelins et les démunis de recevoir les jouets. Cette première action de distribution des jouets aux enfants de la ville océane et de Tchiamba-Nzassi s'inscrit dans le cadre du onzième objectif du projet de développement du président du Conseil municipal et départemental de Pointe-Noire. « Le Conseil a pensé qu'il fallait apporter un peu de joie aux enfants défavorisés, surtout ceux qui sont à l'hôpital. C'est pourquoi nous avons fait le tour des centres hospitaliers de la ville et des orphelinats pour donner des jouets aux enfants. Cela intègre le programme social du conseil. C'est quelque chose que nous faisons de façon sporadique mais le souhait serait que cela soit pérenne », a-t-il indiqué.

La caravane qui a duré quatre heures est partie du Centre de santé intégré (CSI) de Mvou-Mvou, en passant par celui de Loandjili, l'hôpital général de Loandjili, le CSI de Siafoumou, le Centre d'accueil Jean-Baba, le CSI de Mbota, la maternité Madeleine-Mouissi, l'orphelinat Amour-de-Dieu à Côte Matève et le village Fouta, dans le district de Tchiamba-Nzassi.

À la fin , les élus locaux ont exprimé leur satisfaction d'avoir réalisé cette activité en faveur des enfants démunis et souhaitent la pérenniser. « C'est une grande joie de nous retrouver avec les enfants de Fouta, l'un des villages du district de Tchiamba-Nzassi où je suis la seule femme élue sur dix conseillers. À l'occasion de la fête des enfants, nous avons souhaité être avec eux. Ils ont dansé et reçu leurs jouets. Je ne peux que me réjouir et souhaite que cette action se pérennise pour que les enfants de notre district ne soient pas en marge de la fête de la Nativité », a-t-elle dit, espérant que cette action soit tournante au niveau des différents villages.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.