28 Décembre 2018

Nigeria: Boko Haram attaque deux bases de l'armée et tue un officier

Une attaque du groupe terroriste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria a causé la mort d'un officier de la marine dans la nuit de mercredi à jeudi. Cette offensive s'est déroulée seulement deux jours après une attaque qui avait causé la mort d'au moins 13 soldats de l'armée nigériane dans cet Etat du Borno.

C'est à Baga, à la frontière avec le Tchad, que les combattants jihadistes de Boko Haram ont, pendant des heures, tenté de prendre d'assaut un poste du MNJTF, la Force multinationale mixte composée de soldats Camerounais, Tchadiens, Nigériens, et Nigérians.

Les assaillants se sont emparés de « camions militaires, de munitions et de nombreux lance-roquettes de la base », indique une source citée par l'AFP, avant de retourner en brousse.

En parallèle, une base navale de l'armée nigériane était attaquée à quelques kilomètres de là. Un officier nigérian est décédé lors de cette attaque, a révélé le porte-parole de l'armée.

Dans l'Etat du Borno, la menace terroriste continue de prendre de l'ampleur et l'armée nigériane est régulièrement la cible du groupe jihadiste. Mercredi dernier, une dizaine de soldats avaient péri lors d'une embuscade dans cette même province.

En 2015 déjà, la ville de Baga avait été envahie par Boko Haram et plusieurs centaines de personnes avaient perdu la vie et des milliers d'autres avaient fui.

Nigeria

L'armée tchadienne attaquée par Boko Haram au nord-est de Maïduguri au Nigeria

L'armée tchadienne a été attaquée mardi soir 16 avril par les éléments de Boko… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.