28 Décembre 2018

Togo: La PODDED sensibilise les acteurs de plusieurs ambassades sur le respect des droits des travailleurs domestiques

En tout temps et en tout lieu, le respect des droits des travailleurs domestiques tient à coeur à la PODDED (Plateforme des Organisations de Défense des Droits des Employées Domestiques) et les ONG, Syndicats et OSC membres.

Ainsi, à quatre jours de la fin de l'année 2018, cette plateforme a réuni ce vendredi 28 Décembre 2018, à Lomé, en une rencontre de sensibilisation et de plaidoyer, des délégués des ambassades du Gabon, du Libye, du Liban, de la Côte d'Ivoire, et aussi du ministère des Affaires étrangères, des inspecteurs du travail, l'ANPE (Agence Nationale pour l'Emploi).

Objectif d'une telle rencontre selon la Chargée du Suivi et de l'évalution au sein de la Coordination de la PODDED, Diane Améwounou, sensibiliser et plaider près de ces acteurs, pour le respect des droits des travailleurs domestiques.

Le choix de cette première cible (les ambassades) qui devrait s'élargir dans le futur àd'autres encore, l'on l'explique par le fait que ces représentations diplomatiques établies au Togo "' emploient des domestiques chez nous au Togo, mais aussi il y a des travailleurs domestiques migrants qui se retrouvent dans leur pays et qui subissent les mauvaises conditions de travail, qui ne remplissent pas d'abord les conditions ici avant de partir (contrat, rapatriement en cas de besoin)".

"Nous avons estimé qu'ils doivent connaitre les lois au niveau national et international qui protègent ces travailleurs afin d'oeuvrer au respect de ces droits aussi bien au Togo que dans leur pays d'origine", a aussi confié la Chargée de Suivi et évaluation de la PODDED.

Dans le même ordre d'idée, le président de la PODDED, Dr Komi Agbéko Tsolégnanou, semble interpeller sur cette problématique qui est d'actualité vu "nos compatriotes qui travaillent à l'étranger dans certains pays à risque tels que le Liban, l'Arabie Saoudite et autres continuent toujours par faire les frais des mauvais traitements et même à l'intérieur du pays".

Ainsi, dans la droite ligne d'un plan d'action 2018 assorti d'un plan quinquenal 2017-2021, élaboré avec l'appui de Solidarité Mondiale de Belgique, il a été question d'un certain nombre d'activités dont le plaidoyer à l'endroit des missions diplomatiques.

Au terme de cette rencontre qui a permis de sensibiliser, d'informer ces acteurs sur l'état des lieux, et surtout solliciter leurs bons offices, leur facilitation, Dr Tsolégnanou, espère voir s'améliorer les conditions de vie et de travail de ces compatriotes qui ne sont pas aussi luisantes comme le souhaite la Convention 189 de l'OIT.

Pour rappel, créée en 2014, la PODDED est composée de syndicats, d'agences de placement et d'OSC, répartis à travers le pays.

Togo

Forces et faiblesses du secteur privé

L'Union européenne vient de financer une étude sur les forces et faiblesses du secteur privé dans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.