Sénégal: La DER injecte 1 milliard 711 millions à Diourbel

Diourbel — La délégation générale à l'entreprenariat rapide (DER) a donné suite à 4873 demandes de financement dans la région de Diourbel (centre), pour un montant global de 1 milliard 711 millions 376.120 FCFA dont les bénéficiaires, principalement des femmes, sont répartis à travers différents Groupements d'intérêt économique (GIE) opérant dans le Baol.

De ce total, 426 millions 62.655 FCFA sont revenus à 130 bénéficiaires ne faisant pas partie du volet "autonomisation" des missions de la DER, a-t-on appris vendredi lors d'une cérémonie de remise de chèques aux bénéficiaires.

"La région de Diourbel regorge d'énormes potentialités à inscrire dans les actions de la DER", a souligné le délégué général, citant des secteurs comme l'agriculture, l'artisanat, l'économie numérique, l'élevage, les multiservices, la pêche, les services, le transport et la logistique.

"Nous avons reçu 360.000 dossiers et nous procédons par phase en nous assurant, conformément à l'objectif de territorialisation, de toucher toutes les communes", a ajouté Pape Amadou Sarr.

Les financements de la DER ont selon lui contribué à augmenter la bancarisation à Diourbel, où 4800 comptes ont été ouverts, sans compter "la création d'un historique de crédit avec les institutions financières pour assurer les financements ultérieurs".

L'adjoint au gouverneur chargé du développement, Sidy Sarr Dièye, présent à cette cérémonie, a exhorté les bénéficiaires à faire un bon usage des sommes allouées mais surtout à rembourser leurs prêts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.