1 Janvier 2019

Maroc: Le Maroc fortement concerné par le stress hydrique

Entre niveau de barrages en berne, pluviométrie en baisse et augmentation de la demande, le Royaume n'échappe pas à ce fléau des temps modernes.

Le Maroc comme de nombreux pays, notamment d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, est confronté à une pénurie d'eau. Il fait même partie du Top 20 des pays les plus touchés par le stress hydrique, avec seulement 500 mètres cubes d'eau par habitant et par an, contre 2.500 mètres cubes en 1960. Une information dévoilée dans le cadre de la Semaine mondiale de l'eau, qui s'est tenue en suède, en février dernier.

Dans un classement où les pays sont notés de 1 à 5, dont le dernier chiffre exprime le plus haut niveau de stress hydrique, le Maroc s'est vu adjuger un score de 4,68, le plaçant en 19e position. Ainsi, plusieurs régions du pays se trouvent en alerte « haut risque ». Pis, certaines sont même classées « extrêmement risquées », à l'instar de Marrakech et ses environs. Les retenues des principaux barrages du Maroc, ont enregistré un taux de remplissage de 40,1%, comme indiqué par la Secrétariat d'Etat chargé de l'Eau, Charafat Afailal, soit 6,1 milliards de m3 à la date du 13 février 2018. Des chiffres largement inférieurs à la même période de l'année écoulée, lors de laquelle les retenues étaient d'environ 8,3 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 54,4%.

Maroc

CAN 2019 - El Hadji Diouf encense un joueur marocain

Invité par la CAF pour la CAN 2019, l'ex international sénégalais fait partie des anciens joueurs… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.