1 Janvier 2019

Maroc: Les jeunes du cru ont brillé aux JOJ de Buenos Aires

Belle moisson à mettre à l'actif du contingent marocain dépêché aux Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ 2018) qui se sont déroulés dans la capitale argentine, Buenos Aires. Avec sept médailles remportées, c'est une première dans l'histoire du Maroc.

Déterminés à signer une participation exceptionnelle lors de cet événement incontournable de la jeunesse du monde, les championnes et champions marocains se sont illustrés de la plus belle des manières.

Ainsi, Fatima Zahra Abou Fares a offert l'or au Maroc dans l'épreuve du taekwondo (catégorie des +63 kg) après avoir battu l'Iranienne Himati Kimya lors du 4e round décisif après la fin des trois premiers rounds à égalité de points.

La jeune Safia Salih a, quant à elle, réussi à remporter une médaille d'argent suite à sa défaite face à la Thaïlandaise Kanthida Saengsin (10 à 6), en finale de la catégorie des -55 kg.

A l'issue du dernier jour de cette manifestation sportive, les deux karatékas marocains Yassine Sekouri et Nabil Ech-Chaabi ont offert au Maroc deux médailles d'argent dans les catégories -64 kg et +68 kg.

Les deux jeunes champions se sont tous les deux inclinés en finale face à leurs adversaires, respectivement, le Belge Quentin Mahauden et l'Iranien Navid Mohammadi. Pour sa part, le jeune karatéka marocain Oussama Edari (catégorie -61 kg) s'est contenté d'une médaille de bronze, après sa défaite contre le Saoudien Al Assiri Mohammed Ayed en demi finale.

S'agissant du noble art, le jeune pugiliste Yassine Elouarz a gagné la médaille d'argent (-69 kg) après s'être incliné en finale face à l'Argentin Bryan Augustin par 5-0 sur décision des arbitres.

Maroc

Compétitions africaines de clubs - 15 ans après, la traversée du désert du Sénégal se poursuit

Numéro 1 en Afrique selon le dernier classement de la Fifa, le football sénégalais peine à… Plus »

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.