Angola: La population de Uíge appelée à cesser de construire dans les zones dangereuses

Uíge (Angola) — La population de la province de Uíge (nord) doit éviter de construire les résidences dans les zones à risque pour éviter les situations désastreuses, a appelé le second Commandant local de Service de Protection et Sapeurs Pompiers, Manuel dos Santos.

Cet officier a tenu ces propos lors d'un débat sous le thème « Réduction des risques de désastres et de développement local durable » organisé par les sapeurs pompiers.

Il a également attiré l'attention les autorités de la place à intensifier les campagnes de sensibilisation de la population pour qu'elle cesse les constructions anarchiques.

« En 2018, ces Services à Uíge ont enregistré 4.104 familles qui avaient perdu leurs résidences », a ajouté l'intervenant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.