2 Janvier 2019

Sénégal: Macky Sall s'adressant à la Nation - «L'autosuffisance alimentaire est désormais à notre portée»

En dehors des infrastructures, Macky Sall a vanté les réalisations de son régime dans le domaine de l'agriculture. Il affirme que l'autosuffisance alimentaire en produits agricoles de base est désormais à notre portée.

Le président de la République se veut formel. L'atteinte de l'autosuffisance alimentaire est à notre portée. «L'agriculture reste un secteur vital de notre développement. Nous y avons consacré d'importants investissements pour l'augmentation des superficies emblavées, la maîtrise de l'eau, la création de Domaines agricoles communautaires pour les jeunes, la subvention des matériels et intrants agricoles, l'amélioration de la qualité des semences et la diversification des filières", a confié Macky Sall lors de son adresse à la Nation. Selon lui, avec la modernisation progressive du secteur, toutes nos productions agricoles sont en hausse, et plusieurs filières affichent des niveaux jamais atteints depuis l'indépendance.

Pour la présente campagne, informe-t-il, malgré un début d'hivernage déficitaire, des mesures palliatives ont permis des résultats satisfaisants, y compris pour le riz, avec 1 132 795 tonnes. «Il en est de même de la production horticole et arachidière, établie cette année à 1 432 000 tonnes. C'est dire que l'autosuffisance alimentaire en produits agricoles de base est désormais à notre portée », a déclaré M. Sall.

En soutien à l'élevage, qui participe également à nos efforts de sécurité alimentaire, précise-t-il, les dotations budgétaires ont augmenté de 160% entre le budget de 2012 et celui de 2019. Entre autres réalisations, il a cité la clôture entière du ranch Djibo Leyti Ka de Dolly, sur 125 km avec des ouvrages hydrauliques et électriques, ainsi que des pistes ; la création d'un Fonds de résilience aux aléas, directement géré par les éleveurs, pour faire face aux périodes de soudure ; le soutien aux éleveurs sinistrés au dernier hivernage ; la promotion de l'insémination artificielle pour l'amélioration génétique du cheptel ; et le renforcement du programme de vaccination contre des maladies dévastatrices.

Dans son discours, Macky Sall a précisé qu'en matière de capacités productives, le secteur de la pêche, qui occupe plus de 600 000 acteurs, contribue fortement à nourrir la nation et à générer des recettes d'exportation. Il ajoute que nous poursuivons nos efforts par la construction de nouveaux quais de pêche à Mboro, Fass Boy, Rufisque, Foundiougne, Elinking, Kaffountine, Cap Skiring, Niaguiss, Diogué, Bignona, Ziguinchor et Ndangane Sambou ; l'installation, début 2019, d'une unité de fabrique de pirogues en fibre de verre, en remplacement progressif des pirogues en bois ; la subvention d'un million de FCfa par moteur de pirogue ; un nouveau Programme d'acquisition de 19 complexes et 76 camions frigorifiques ; la subvention annuelle de 20 000 gilets de pêcheurs ; l'extension de la phase pilote du projet de géolocalisation, pour sécuriser la pêche artisanale en facilitant le sauvetage en mer.

Sénégal

Paris honore le sculpteur Ousmane Sow avec son «Couple de lutteurs»

C'était le 20 mars 1999, Ousmane Sow exposait 75 sculptures géantes sur le pont des Arts à Paris.… Plus »

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.