2 Janvier 2019

Cote d'Ivoire: ALP 2018 - Feux d'artifice d'Abidjan: c'était tout simplement... sublime !

Palais de la culture de Treichville-Abidjan. Le réveillon de la Saint-Sylvestre bat son plein. L'ambiance est totalement à la fête. Aussi bien à l'espace VIP, situé sur l'esplanade du Palais de la culture qu'à l'Oiseau livres, l'endroit qui accueille le grand public. Si chez les « boss », on s'éclate en douceur, sans excès.

En revanche, chez « M. tout le monde », l'année 2019 est accueillie dans une allégresse totale. Ça chante et ça danse; autour essentiellement des grillades et, naturellement, de la boisson. En couple, en famille ou en bande d'amis, on fait le show avec enthousiasme. Normal, puisque c'est une grâce de Dieu, que de vivre ces moments uniques durant 12 mois...

Puis, tout s'arrête ! Pour autant, la fête n'est pas encore finie. Bien au contraire, le mercure va monter d'un cran. L'instant que tout ce beau monde, plus de 3000 personnes, attend avec frénésie arrive. Il est 00h25, nous sommes déjà le mardi 1er janvier 2019. A l'oiseau-livres, on se détourne du podium géant sur lequel des artistes se produisaient.

Hommes, femmes, enfants courent s'agglutiner sur le bord lagunaire. Chez les VIP, les nombreuses chaises rangées soigneusement pour faire face à la lagune affichent complet. Les feux d'artifice vont bientôt être tirés. Précision importante, le spectacle va s'articuler autour du thème : « Réconciliation in colors». 00h32 : Les premières détonations se font entendre.

Le ciel abidjanais scintille de mille feux. Et c'est parti pour un spectacle pyrotechnique et pyromusical de 20 minutes, orchestré par la structure Apotéoz, avec le soutien du District d'Abidjan. Et surtout piloté par David Proteau, directeur artistique.

Les figures s'enchaînent avec une prédominance des couleurs or et argent, pour donner une dimension classe au show. Et le tout au son d'une sélection pertinente des plus grands succès mondiaux de la musique classique : « Carmen » (un opéra-comique de Georges Bizet), « Boléro» de Maurice Ravel, « Roméo et Juliette » de Sergueï Prokofiev.

Cet alliage magnifique de sons et de lumières séduit les spectateurs, VIP comme grand public, qui applaudissent à tout rompre. Les éclats de joie fusent de partout. Entre-temps, les smartphones sont tournés vers le ciel et aussi le pont de Gaulle, épicentre de ces feux d'artifice d'Abidjan 2018, pour capter dans le vif ces instants inouïs.

En face, de l'autre côté de la rive, au Plateau, des milliers d'Abidjanais vivent également le spectacle, dans un concert lumineux de smartphones. Que l'image est belle ! Le spectacle est vivant, saisissant... Tout simplement sublime et éblouissant.

Les tirs partent de deux barges, posées des deux côtés du pont De Gaulle ; et surtout du pont de Gaulle, d'où les rafales sont merveilleuses.

Pendant ce temps, dans le ciel, les figures continuent de défiler, à un rythme effrené ; aussi belles les unes que les autres, au grand bonheur du public qui pousse des cris de joie et surtout se pâme d'admiration devant une espèce de forêt enchantée et lumineuse au-dessus de la ville d'Abidjan.

« C'était magnifique» s'extasie Marcel Gnagne, ingénieur informaticien. « J'ai vraiment adoré. C'était très beau » renchérit Myriam Fofana, employée de banque, qui ne regrette pas du tout d'avoir refusé des réceptions pour ce spectacle.

Comme eux, la plupart de tous ceux qui ont effectué le déplacement sont repartis conquis... Maître d'ouvrage de ce spectacle, point culminant de la 8ème édition du festival d'Abidjan Perle de lumières, le Gouverneur du District d'Abidjan avait, encore rappelé, peu avant ce déluge de lumières, que l'événement visait à illuminer les cœurs pour la paix et la réconciliation.

Aussi a-t-il exhorté les Ivoiriens à œuvrer pour le renforcement de la cohésion dans le pays. Quant à la Grande Chancelière de l'ordre de national, Mme Henriette Dagri Diabaté, elle a salué, au nom de la Première Dame de Côte d'Ivoire, Mme Dominique Ouattara, la pertinence de cette initiative, qui permet aux populations abidjanais d'accueillir, chaque année, depuis 2011, le nouvel an dans la joie.

Malgré toutes les péripéties, le District d'Abidjan, et Apotéoz, la structure opérationnelle, ont relevé le défi à la fois des illuminations festives et des Feux d'artifice d'Abidjan. Rendez-vous en décembre 2019, pour la 9ème édition d'APL, et des feux d'artifice tout aussi majestueux. Encore un autre défi à relever...

Cote d'Ivoire

2019/ 2020 - La BAD dévoile les prévisions de croissance sur le continent

Le rapport sur les Perspectives économiques en Afrique pour 2019 présentés hier par la Banque… Plus »

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.