Congo-Brazzaville: La fréquence de RFI fortement perturbée à Brazzaville

Photo: © © RFI
Micro RFI

La coupure de la fréquence de Radio France Internationale (RFI) à Kinshasa a des répercussions sur la ville sœur jumelle de Brazzaville où elle est restée fortement perturbée la journée du mercredi dans plusieurs zones. Les deux capitales les plus rapprochées du monde gérant le même spectre des fréquences. A Brazzaville, cette perturbation agace les auditeurs voire les autorités.

Dans tout le périmètre du centre-ville, dans les quartiers comme Bacongo et Makélékélé qui donnent sur le fleuve Congo et font directement face à Kinshasa, la fréquence de RFI est presque inaudible. Les auditeurs ont de la peine à écouter les journaux et autres émissions. Ils se disent agacés.

« C'est RFI qui nous donne des informations depuis qu'on n'a plus d'autres chaînes comme avant (allusion faite à Africa numéro 1, ndlr). Mais, depuis qu'on a coupé la fréquence (à Kinshasa) c'est vraiment regrettable ; on ne suit plus très bien et la fréquence est même brouillée à Brazzaville. C'est déplorable. Quand Kinshasa brouille, Brazzaville c'est le malheur », se désole un auditeur. « Vraiment on est mal à l'aise parce qu'on a besoin d'écouter les informations à chaque instant. Mais, présentement, on n'a pas la possibilité de bien entendre », se lamente un autre.

Quand on s'éloigne du centre-ville par exemple dans la zone du CNRTV, le Centre national de radio-télévision, le son est agréable. Mais, il est perturbé au-delà, notamment à Massengo ou encore dans la banlieue nord de Kintélé. Les auditeurs exigent que les choses soient corrigées le plus vite possible. « On ne comprend vraiment pas le réel problème, mais on veut que la fréquence soit rétablie au plus vite », lâche encore un fidèle auditeur de RFI. A Pointe-Noire, la deuxième ville du Congo qui partage la même fréquence 93.2 que Brazzaville, quelques auditeurs contactés affirment que tout est dans l'ordre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.