2 Janvier 2019

Libye: La MANUL salue la libération des otages libyens enlevés par Daech

Photo: APS
Le gouvernement libyen a appelé à davantage de soutien international afin de mieux former le personnel de sécurité

Tripoli — La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a salué mardi la libération des otages libyens enlevés par le groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech) dans le sud de la Libye.

"La MANUL salue la libération de 20 Libyens qui avaient été enlevés par l'EI à Fugha et à Tazirbu", a indiqué la mission dans un communiqué, ajoutant: "C'est un nouvel exemple admirable de la manière dont les Libyens, lorsqu'ils joignent leurs forces, peuvent vaincre le terrorisme et surmonter les défis et les épreuves que rencontrent leur pays" Selon le porte-parole de l'armée de l'est de Libye, Ahmad Al-Mesmari, l'armée a lancé une attaque contre des éléments de Daech dans le sud de la Libye, libérant des otages détenus par les terroristes.

"Lors d'une opération de qualité, les unités de l'armée ont éliminé des éléments de l'EI et libéré les otages de Fugha et de Tazirbu dans la région de Ghadwa, à 70 km au sud de la ville de Sabha", a indiqué M. Al-Mesmari.

En novembre, les éléments de Daech ont mené des attaques séparées contre le commissariat et contre plusieurs bâtiments gouvernementaux à Tazirbu, faisant huit morts et plus de 15 blessés et capturant des dizaines d'otages. En octobre, le groupe a attaqué le centre-ville de Fugha dans la région de Jufr, à environ 650 km au sud- est de Tripoli, faisant cinq morts et prenant plusieurs otages.

Libye

L'émissaire de l'ONU craint «le début d'une guerre longue et sanglante»

Depuis l'offensive sur Tripoli lancée le 4 avril par les troupes du maréchal Khalifa Haftar, l'incertitude… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.