3 Janvier 2019

Mali: La France se dit "préoccupée" par l'augmentation des violences au Mali

Paris — La France a exprimé mercredi sa préoccupation vis-à-vis de l'augmentation des meurtres et violences "graves" à l'encontre des civils au Mali.

"La France est préoccupée par l'augmentation des meurtres et violences graves à l'encontre des civils dans le centre du Mali depuis quelques mois, qui a connu un nouveau pic hier avec plusieurs dizaines de morts", a déclaré la porte-parole du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Agnès Von Der Mühll.

Trente-sept civils ont été tués mardi dans l'attaque d'un village peul de Koulogon, situé dans le centre du pays. Le gouvernement malien a indiqué que ce sont des hommes armés habillés en tenue de chasseurs traditionnels ont mené cette attaque.

A cet effet, la France a appelé les autorités maliennes à une "réaction forte", pour que "ces crimes fassent l'objet sans délai d'enquêtes et que leurs auteurs soient poursuivis et sanctionnés".

Lire aussi: Le président Keïta exprime son optimisme quant à l'éradication du terrorisme au Mali

Pour le Quai d'Orsay, il est "important" que cette réponse "repose sur une approche associant action judiciaire, prévention de nouvelles violations des droits de l'homme et désarmement de toutes les milices, comme le gouverne ment s'y est engagé".

La France est engagée militairement au Mali depuis janvier 2013. C'étaient les autorités maliennes qui avaient sollicité le président François Hollande pour stopper l'avancée des groupes terroristes qui proliféraient dans le nord du pays.

La France intervient, rappelle-t-on, dans le cadre de l'opération Serval, sous mandat de l'ONU (résolution 2085 de l'ONU).

Mali

Mystère et inquiétude après l'enlèvement d'un ex-espion slovaque à Bamako

Depuis exactement une semaine, on n'a plus de nouvelles d'un ancien officier des renseignements slovaques. Il a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.