Afrique du Sud: Après la politique, la chanson pour Jacob Zuma

Le charismatique Jacob Zuma

L'ancien président sud-africain a annoncé le début de sa nouvelle carrière, dans la musique. Elle débutera en avril avec au programme des chants de libération de l'ANC. Le charismatique Jacob Zuma a signé un contrat avec la municipalité de Durban, dont il est très proche. Un accord suspect selon le parti d'opposition l'Alliance démocratique.

Des chants de lutte contre l'apartheid, Jacob Zuma en a chantés des milliers pendant sa carrière politique. Lors de chaque réunion de l'ANC, il a souvent été le premier à se lever, s'emparer du micro et entonner les refrains anti-apartheid.

Des chants, des pas de danse qui auront beaucoup fait pour sa popularité en Afrique du Sud, lui qui a été régulièrement soupçonné de corruption. La municipalité de Durban assure que ce nouvel album est une contribution à l'héritage culturel du pays.

Le coût du projet n'a pas été communiqué, mais attire déjà les soupçons. Aucune consultation n'a eu lieu en conseil municipal selon une élue d'opposition, qui déclare : « L'argent du contribuable n'a pas à être utilisé pour financer le train de vie de l'ancien président. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.