Sénégal: MCN - 60 % des œuvres exposées proviennent de la diaspora (DG)

Dakar — L'exposition inaugurale du Musée des civilisations noires (MCN) de Dakar contient 60 % d'œuvres provenant de la diaspora, a-t-on appris de son directeur général, le professeur Hamady Bocoum.

"60 % des œuvres nous viennent de la diaspora. Ce baobab géant" par exemple, "arbre de vie, est une contribution du sculpteur haïtien Edouard Duval-Carrié. Il est en fer avec 12 mètres de haut et 20 tonnes", a dit M. Bocoum, mercredi, lors de l'ouverture du MCN au grand public.

Une autre œuvre en métal de forme cubique a été gracieusement offerte au musée par un artiste brésilien, a-t-il indiqué, soulignant que "la diaspora s'est beaucoup impliquée dans ce musée".

Selon lui, d'autres pièces sur les 1300 exposées viennent de Bénin City, au Nigeria, avec les masques et statues Oba du XIXe siècle, ainsi que du Mali avec les tenues des chasseurs traditionnels Dozos.

Le buste de la reine Néfertiti, qui vient de l'Egypte, et des œuvres du musée Théodore Monod de l'Institut fondamental d'Afrique noire (IFAN) Cheikh Anta Diop de Dakar, sont exposés à la salle "Civilisations africaines".

Le Musée des civilisations noires, ouvert le 6 décembre dernier par le chef de l'Etat Macky Sall avec 700 pièces, s'est enrichi entre temps de 600 autres œuvres.

Il a enregistré "plus de 512 visiteurs" en l'espace de deux heures, le jour de son ouverture gratuite au grand public.

"On a reçu plus de 512 personnes au bout de deux heures un jour ouvrable en plus. Si on a près de 500 visiteurs par jour, c'est une grande réussite, car l'on aura près de 200 mille visiteurs par an", a salué le professeur Bocoum.

Il a rappelé la volonté exprimée par le chef de l'Etat, Macky Sall, en affirmant que le MCN n'est ni un musée des Sénégalais, ni des Africains, ni de la diaspora.

"C'est un musée qui est dans le temps du monde, cela doit porter la voix de l'Afrique", a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.