4 Janvier 2019

Egypte: L'Egypte veut annuler la diffusion d'une interview de Sissi sur CBS

La chaîne américaine CBS a annoncé que l'ambassadeur égyptien avait demandé à la télévision de ne pas diffuser une interview du président Abdel Fattah al-Sissi dans laquelle il parle de la coopération avec Israël et des prisonniers politiques en Egypte. La chaîne a souligné qu'elle diffuserait l'entrevue effectuée à New York, dimanche, dans l'émission « 60 minutes » sous le titre : « L'interview que le gouvernement égyptien ne veut pas voir à la télévision ».

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Pour l'instant il n'y a aucun commentaire officiel coté égyptien. On souligne toutefois, de source officieuse, que l'interview date de plus de 3 mois, quand le président égyptien était à New York pour l'Assemblée générale des Nations unies.

En fait, ce qui pourrait déplaire aux autorités égyptiennes, ce sont les commentaires de la chaîne CBS accompagnant l'interview. La bande-annonce de CBS commence par conter l'histoire d'un américano-égyptien condamné à 25 ans de prison pour délit d'opinion.

Dans un papier publié sur internet, la chaîne indique que « le massacre de près de 1 000 partisans des Frères musulmans en 2013 » est imputé à Sissi du temps où il était ministre de la Défense.

CBS ajoute que, selon le département d'Etat, « assassinats et torture sont pratiqués dans les prisons égyptiennes de Sissi aujourd'hui ». Autant d'accusations démenties avec virulence par les autorités égyptiennes.

► (Re) lire : Egypte: la répression sur les militants des droits de l'homme s'accentue

Egypte

Abdel Fattah Al-Sisi félicite Félix Tshisekedi !

Après la confirmation de l'élection de Félix Tshisekedi au sommet de l'Etat par la Cour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.