5 Janvier 2019

Sénégal: Abdoul Aziz Kébé appelle à une campagne où les arguments primeront sur la violence

Thiès — Le coordonnateur du Forum citoyen pour l'émergence, le Professeur Abdoul Aziz Kébé, a lancé, samedi, à Thiès, un appel pour une élection présidentielle apaisée où les arguments et les propositions de programme prédomineront sur la violence.

"En démocratie, les propositions doivent s'adresser aux raisons et non aux cœurs", a estimé le professeur Kébé, invitant les candidats à la présidentielle du 24 février prochain, à exposer leur projet politique aux citoyens et à les laisser choisir.

La campagne électorale démarre le dimanche 3 février.

Il lançait cet appel, au terme d'une cérémonie lors de laquelle, le Forum citoyen pour l'émergence, qu'il coordonne, remettait symboliquement des cartes de la Couverture maladie universelle à 210 personnes enrôlées gratuitement dans une mutuelle de la Cité Lamy.

"Rappelons-nous que le propre de la démocratie, c'est de substituer la raison à la violence, le rapport d'arguments au rapport de forces", a-t-il relevé.

L'universitaire a souligné que tous les postulants à la magistrature suprême doivent aller à la conquête du pouvoir sans verser dans l'invective ou le "radicalisme", devenu monnaie courante dans le pays.

"La campagne électorale représente symboliquement le champ de bataille où auparavant les gens se battaient et se mettaient à mort pour prendre le pouvoir", a rappelé le Professeur d'université, par ailleurs délégué général au pèlerinage.

"Aujourd'hui, les joutes oratoires, les meetings, la campagne, c'est ce champ de bataille où on expose, non pas des armes mais des styles, où personne ne meurt", selon lui.

Les citoyens, a-t-il noté, doivent revenir de ces rassemblements, "ragaillardis par le nombre de propositions qu'ils ont entendues" et leur capacité à choisir parmi toute cette panoplie d'idées celle qui sied à leur vision du pays, parce plus apte, à leurs yeux, à apporter le développement à la nation".

"Autant c'est risqué, parce que c'est une compétition, autant si on ramène ça à l'essence de la démocratie, tout va être comme une fête pour le citoyen qui dispose d'une foire où sont exposés des projets pour son pays", a-t-il dit.

Le Professeur Abdoul Aziz Kébé estime que la campagne "doit se faire dans la paix, et même dans la gaieté, comme dans une ballade". Il a assuré que le Forum citoyen pour l'émergence s'engage à "faire en sorte qu'au soir de l'élection le meilleur puisse gagner dans la paix et la sérénité".

"Nous n'avons qu'une seule mère qui s'appelle le Sénégal", a-t-il souligné.

Créé en 2015, le Forum citoyen pour l'émergence est présenté comme une "structure d'éveil, de veille et d'engagement citoyen".

Il se donne comme objectif de participer à l'engagement citoyen, de faire contribuer les citoyens à la marche de leur société, a dit M. Kébé.

Sénégal

Incendie à Louga - Une vingtaine de maisons brûlées

Un incendie s'est déclaré lundi soir à Médina garage, un quartier de Louga, ravageant une… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.