6 Janvier 2019

Afrique: CAF Awards 2018 - Un plateau pour poursuivre la promotion du football africain

interview

La capitale sénégalaise, Dakar qui va abriter les « CAF Awards 2018 seront un moment de rencontres entre les Légendes africaines et la nouvelle génération d'une part et entre ces anciens footballeurs et la CAF de l'autre pour continuer le travail de promotion du football africain », a dit le Secrétaire général adjoint de la CAF, Anthony Baffoe au site de l'instance dirigeante du football afri

Quel sens faut-il donner à cette édition 2018 des Aiteo CAF Awards ?

C'est un événement très important qui entre en droite ligne dans la promotion du football africain. Et il faut féliciter les autorités sénégalaises qui sont en train de mettre tout en œuvre pour la réussite de l'événement.

Je veux citer le Président de la République, Macky Sall, le Ministre des sports Matar Bâ et le Président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor.

On travaille en équipe entre la CAF et le Comité local d'organisation pour que la fête soit belle et personnellement je suis très honoré de faire partie de l'organisation parce qu'il ne faut pas oublier que c'est au Sénégal en 1992 que j'ai joué ma première CAN.

Ma présence dans l'instance dirigeante du football africain a beaucoup de signification et démontre encore une fois les attentes placées par le Président Ahmad Ahmad sur les "Légendes" du football africain.

En marge de la cérémonie des Awards, nous avons ce match des Légendes. Voir autant de Légendes du football africain répondre à cet appel de la CAF, c'est vraiment un rêve ?

Nous avons à côté des nominés, un très beau plateau avec toutes ces anciennes stars du football africain qui ont tant donné.

Il y aura les anciens comme les Boubacar Sarr Locotte, Oumar Gueye Sène, Roger Mendy mais aussi la génération 2002 avec les Fadiga et autres El Hadj Diouf qui ont écrit de belles pages du football africain.

Et aussi de l'autre côté les Légendes africaines avec les Eto'o, Drogba, Kanouté, Gilberto de l'Angola et autres qui seront coachés par Locotte.

Pour le public, ce sera fantastique de les revoir sur le terrain bien sûr mais il y a aussi un autre aspect très important, ce sont les échanges qu'elles peuvent avoir avec la CAF pour donner leur avis sur la gestion du football africain et aussi le partage avec la jeune génération.

 Cette présence, ce sera aussi hors du stade avec les autorités de la CAF ?

Oui l'échange continue bien sûr entre la CAF et les anciens joueurs en dehors de ce match des Légendes. Des choses intéressantes découlent de nos discussions.

Nous avons déjà travaillé ensemble lors des symposiums et tout cela a été consigné. Nous leur expliquons aussi le fonctionnement de l'intérieur de l'institution.

Une personne comme Patrick Mboma fait aussi son Master en management et actuellement il est son stage chez nous dans le département compétitions.

Il a découvert des choses intéressantes dans la gestion des compétitions, des matchs... Il y a d'autres personnes comme Herita Ilunga qui a intégré la Commission des jeunes et apporte son expertise pour le développement du football des jeunes.

Avec le Président Ahmad Ahmad, ces Légendes savent que la CAF attend beaucoup d'eux pour qu'elles puissent partager leur expérience aux jeunes et continuer la promotion du football sur le continent. C'est pourquoi leur présence aux Awards est importante pour montrer aux nominés qu'il faut penser à leur reconversion, à l'après-football.

 L'étape de Dakar est significative dans le sens où les trois nominés, Mané, Salah et Aubameyang brillent au plus haut niveau mondial ?

On peut citer les trois nominés mais aussi ceux qui figurent dans le Meilleur 11 de l'année européen avec le Ghanéen Partey (Atletico Madrid, Espagne), Naby Keita (Liverpool, Angleterre), Kalidou Koulibaly (Naples, Italie).

C'est un rêve de voir ces joueurs briller de mille feux et porter l'image du football africain comme dans un passé récent avec les Eto'o et Drogba et autres. C'est fantastique que ces différentes générations puissent se rencontrer et échanger.

C'est également extraordinaire de voir dans une telle manifestation une personnalité comme son Excellence George Weah, le seul africain Ballon d'or mondial, qui après le football, a atteint la plus importante charge dans son pays, le Liberia.

Et ce message qu'il faut faire passer dans cette soirée, montrer aux jeunes que dès la signature de leur premier contrat professionnel, ils doivent se préparer à leur vie après le football.

Nous avons parlé des hommes, on peut évoquer les femmes avec la présence du trio, les deux Nigérianes Asisat Oshola et Francisca Ordega et aussi la Sud-africaine Chrestinah Kgatlana.

 Personnellement, à la fin de la soirée, que voulez-vous les gens retiennent ?

Nous voulons que les gens rentrent heureux, que les enfants aient les yeux qui brillent. Que tout le monde dise : « quel show ! ». Pour nous, c'est important de commencer cette année par la meilleure des manières.

C'est le premier événement de l'année et nous voulons que ça réussisse. Cette volonté de réussite est de part et d'autre de la CAF et du gouvernement sénégalais.

Une bonne organisation et le travail doivent aboutir à la réussite. D'autant plus que nous avons la chance que la cérémonie déroulera dans la salle magnifique du CICAD.

Afrique

Barrages Coupe CAF - Le Stade Malien éliminé

Le Stade Malien n'ira pas loin dans son aventure en Coupe de la Confédération Africaine de Football. En… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.