Sénégal: Autoroute Mbour-Fatick-Kaolack, siège du ministère des Affaires étrangères - La Chine apporte son concours financier

Photo: Aps
La République populaire de Chine va financer la construction de l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack, le nouveau siège du ministère des Affaires étrangères et le projet smart city, a annoncé dimanche, à Dakar, le ministre des Affaires étrangères, Sidiki Kaba.

La République populaire de Chine va financer les projets d'autoroute Mbour-Fatick-Kaolack mais aussi le nouveau siège du ministère des Affaires étrangères et celui de smart city.

Le Sénégal peut compter sur la République populaire de Chine pour financer le projet d'autoroute Mbour-Fatick-Kaolack, le nouveau siège du ministère des Affaires étrangères et le projet smart city.

L'annonce a été faite ce dimanche par Me Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères. Il faisait le point à la suite d'une séance de travail avec Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères

«Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, est venu au Sénégal avec de bonnes nouvelles qui concernent le renforcement de la coopération entre la Chine et le Sénégal dans un certain nombre de projets importants comme l'autoroute Mbour-Fatick-Kaolack, la construction du nouveau siège du ministère

des Affaires étrangères et un engagement dans le cadre du projet Smart city destiné à réduire la fracture numérique », a annoncé Me Kaba. Il a précisé que la Chine est disposée à mettre à la disposition du Sénégal des montants importants pour soutenir des projets déjà identifiés par les deux gouvernements.

Sidiki Kaba a saisi cette occasion pour saluer la vitalité' de la coopération sino-sénégalaise, en citant des exemples concrets comme l'autoroute Thiès-Touba, le Musée des civilisations noires et l'arène nationale.

Il ajoute que le Sénégal soutient le principe d'une Chine unique et l'initiative chinoise la ceinture et la route.

«Le Sénégal et la Chine entendent élargir la base de leur coopération et s'engager essentiellement dans la voie d'une coopération avantageuse mutuellement pour leur pays et dans le cadre d'un partenariat stratégique globale », a souligné le chef de la diplomatie sénégalaise.

«Dans l'avenir, nous allons continuer, à travers le canal bilatéral et dans le cadre du Forum Chine-Afrique, à favoriser nos atouts respectifs et élargir notre coopération dans de nouveaux domaines comme le parc industriel et l'économie numérique pour que la coopération sino-sénégalaise soit pionnière dans la coopération Chine-Afrique », a déclaré le chef de la diplomatie chinoise.

Notre coopération, fait-il remarquer, est entrée dans une nouvelle phase. Wang Yi a ajouté que les relations entre nos deux pays ont devant eux de bonnes perspectives et bénéficient d'une plateforme encore beaucoup plus solide.

Dakar est la dernière étape de la tournée africaine du conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères qui l'a mené en Ethiopie, au Burkina Faso et en Gambie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.