Nigeria: Présidentielle - La nièce du président Buhari dans la tourmente

L'ex Président Olusegun Obasanjo, (en bleu sur cette photo) accuse le chef de l'Etat sortant de préparer une fraude pour la prochaine présidentielle au Nigéria.

Amina Zakari est nommée à la tête du Centre de compilation des résultats de la présidentielle de février prochain. L'opposition s'indigne et crie au scandale.

A six semaines de l'élection présidentielle au Nigéria, la Commission électorale nationale indépendante a nommé Amina Zakari, la nièce de l'actuel président Muhammadu Buhari, à la tête du Centre de compilation des résultats de la présidentielle.

L'opposition dénonce ce choix alors que M. Buhari brigue un second mandat. Elle affiche son scepticisme quant à la transparence du futur scrutin.

Faut-il s'en inquiéter ? Voici des éléments de réponse avec l'analyste politique et professeur nigérian Djibrin Ibrahim.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.