5 Janvier 2019

Maroc: Des sanctions à la pelle à l'encontre des Verts

La Commission centrale de discipline s'est réunie mercredi dernier en soirée et a décidé ce qui suit:

En Botola Maroc Telecom D1:

Mise à jour de la troisième journée:

- Amende de 55.000 dhs à l'encontre du Raja Club Athletic (RCA) pour usage par ses supporters de fumigènes lors du match face au Youssoufia club de Berchid (CAYB) (cas de récidive/art.105 du code disciplinaire).

- Amende de 20.000 dhs à l'encontre du CAYB pour usage par ses supporters de fumigènes lors du match face au RCA (art.105 du code disciplinaire).

- Amende de 2.000 dhs à l'encontre du RCA après que ses joueurs aient écopé de quatre avertissements lors du match face au CAYB (art.89 du code disciplinaire).

- Amende de 2.000 dhs à l'encontre du DHJ après que ses joueurs aient écopé de quatre avertissements lors du match face à la Renaissance sportive de Berkane (RSB) (art.89 du code disciplinaire).

Mise à jour de la 6ème journée:

- Suspension du joueur du RCA, Badr Banoun pour six matchs fermes assortie d'une amende de 20.000 dhs pour avoir insulté l'arbitre du match face à la Renaissance sportive de Berkane (RSB) et ce après son expulsion. Cette sanction prend en compte les deux matchs de suspension avec sursis face à l'Olympique club de Khouribga (arts.86 et 72 du code disciplinaire).

- Suspension de M. Abdelmajid Madrane, président délégué de la RSB pour quatre matchs assortie d'une amende de 10.000 dhs pour avoir humilié l'arbitre du match face au RCA.

- Amende de 10.000 dhs à l'encontre du RCA après le jet de projectiles par les supporters du club envers l'aire de jeu du sttade lors du match face à la RSB (art.105 du code disciplinaire).

- Amende de 2.000 dhs à l'encontre du RCA après que ses joueurs aient écopé de trois avertissements et une expulsion lors du match face à la RSB (art.105 du code disciplinaire).

- Amende de 2.000 dhs à l'encontre de la RSB après que ses joueurs aient écopé de quatre avertissements lors du match face au RCA (art.89 du code disciplinaire).

Mise à jour de la 10ème journée:

- Amende de 2.000 dhs à l'encontre du Fath Union Sport (FUS) de Rabat après que ses joueurs aient écopé de cinq avertissements lors du match face au Hassania Union Sport d'Agadir (HUSA) (art.89 du code disciplinaire).

13ème journée :

- Amende de 55.000 dhs à l'encontre de l'AS FAR après que ses supporters ont fait usage de fumigènes lors du match face au Rapid club Oued Zem (RCOZ) (art.105/cas de récidive). L'AS FAR devra également se charger de réparer les dégâts causés au stade municipal d'Oued Zem après leur évaluation.

- Amende de 2.000 dhs à l'encontre de l'AS FAR après que ses joueurs aient écopé de quatre avertissements lors du match face au RCOZ (art.89 du code disciplinaire).

- Amende de 50.000 dhs à l'encontre de l'Olympic Club de Safi (OCS) après usage et jets par ses supporters de fumigènes envers l'aire de jeu lors du match face à l'Ittihad Riadi de Tanger (IRT).

- Amende de 40.000 dhs à l'encontre de l'IRT après usage par ses supporters de fumigènes lors du match face à l'OCS (art.105 du code disciplinaire/ cas de récidive).

Maroc

De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien

Si l'Algérie est "la meilleure équipe" de la CAN-2019, selon le sélectionneur du Nigeria Gernot… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.